Vuelta : Le profil de la 3eme étape

Troisième étape et troisième défi pour le peloton de la Vuelta. Après deux premières étapes durant lesquelles les favoris s’en sont déjà donnés à cœur joie, les 166,1km tracés entre Lodosa et La Laguna Negra, à proximité de Vinuesa, pourraient offrir un nouveau terrain de jeu intéressant pour les candidats au maillot rouge. Dès le départ, il ne sera question que de faux-plat montant pendant 62 kilomètres. Une fois arrivés à Villar del Rio, les coureurs entameront la première des deux difficultés du jour, l’Alto de Oncala (3eme catégorie, 17km à 2,6%). Si la longueur de l’ascension est exceptionnelle, la pente y sera très modérée et ne devrait pas permettre de faire de grande différence, même si une échappée pourrait en profiter pour creuser l’écart.


Un final très copieux


Une fois la descente longue de huit kilomètres avalée, les coureurs auront droit à une transition longue de 55 kilomètres. Une fois arrivés à Vinuesa, avec le sprint intermédiaire qui viendra récompenser les plus courageux, il restera un peu moins de dix kilomètres à parcourir avant d’atteindre le pied de la montée finale, la Laguna Negra (1ere catégorie, 8,6km à 5,8%). Si les deux premiers kilomètres sont plus qu’aisés, plus le peloton montera, plus la pente s’affirmera. Après des passages à 6,5% de moyenne à mi-pente, les deux derniers kilomètres seront d’un tout autre gabarit avec des passages au-delà des 10% qui pourraient permettre des offensives au sein des favoris pour le classement général, ou aux membres d’une échappée de s’expliquer pour la victoire d’étape.