Vuelta (E20) : Cocorico pour Champoussin !



Il y aura donc eu trois fois plus de victoires françaises sur la Vuelta que sur le Tour de France ! Alors que seul Julian Alaphilippe avait levé les bras sur la Grande Boucle, Clément Champoussin a imité Florian Sénéchal et Romain Bardet sur le Tour d’Espagne, en s’imposant sur l’avant-dernière l’étape ! Le coureur de 23 ans a signé la toute première victoire de sa carrière professionnelle, et offre à AG2R-Citroën un troisième succès en trois Grands Tours cette année (après Vendrame sur le Giro et O’Connor sur le Tour). Cette avant-dernière étape, dont le parcours de 202 kilomètres ressemblait un peu à un Liège-Bastogne-Liège galicien, avec cinq cols au menu, dont un de première catégorie au milieu, a été riche en rebondissements. L’échappée du jour, partie après quelques dizaines de kilomètres, a été formée de Matteo Trentin, Ryan Gibbons (UAE Emirates), Stan Dewulf, Clément Champoussin, Lilian Calmejane (AG2R-Citroën), Mark Padun (Bahrain Victorious), Jesus Herrada (Cofidis), Jan Hirt (Intermarché-Wanty-Gobert), Nick Schultz (BikeExchange), Romain Bardet, Chris Hamilton, Michael Storer (DSM), Floris de Tier (Alpecin-Fenix), Sylvain Moniquet (Lotto Soudal), Dani Navarro (Burgos-BH) et Mikel Bizkarra (Euskaltel Euskadi), et les seize hommes ont compté jusqu’à douze minutes d’avance. Padun, Trentin, Gibbons, Calmejane et Bardet ont pris les devants dans l’Alto de Mougas, le col de première catégorie, avant d’être rejoints par Storer et Champoussin.

Yates dynamite, Lopez laisse tomber


C’est à environ 60 kilomètres de l’arrivée que tout s’est emballé, avec l’accélération d’Adam Yates, sixième du classement général, dans le peloton des favoris. Primoz Roglic (leader), Enric Mas (2eme), Jack Haig (4eme) et Gino Mäder (8eme) sont parvenus à suivre, mais pas Miguel Angel Lopez (3eme) ni Egan Bernal (5eme). Lopez a alors piqué une colère et son équipe a tenté de le raisonner, mais il a préféré abandonner la course ! Voilà qui va encore faire jaser au sein de l’équipe Movistar, qui s’apprêtait à mettre deux coureurs sur le podium final, et qui va alimenter une éventuelle troisième saison dans les coulisses de l’équipe espagnole suivie par les caméras de Netflix… En tête de la course, Gibbons a attaqué dans le dernier col et a tenu jusqu’à trois kilomètres de l’arrivée. Mais derrière, le quatuor Roglic-Yates-Mas-Haig est revenu sur lui, ainsi que d’autres membres de l’échappée matinale, comme Clément Champoussin, qui a accéléré un peu avant la flamme rouge et est allé chercher cette magnifique victoire. Primoz Roglic s’est contenté de la deuxième place, devant Adam Yates, et le Slovène conforte son maillot rouge, avec désormais 2’38 d’avance sur Mas et 4’48 sur Haig (qui devait monter sur son premier podium de Grand Tour) avant le contre-la-montre final vers St-Jacques-de-Compostelle dimanche.



Vuelta 2021 CYCLISME – UCI WORLD TOUR / VUELTA 2021

20eme étape – Sanxenxo – Mos.Castro de Herville (202,2km) – Samedi 4 septembre 2021
1- Clément Champoussin (FRA/AG2R-Citroën) en 5h21'50
2- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) à 6"
3- Adam Yates (GBR/Ineos Grenadiers) à 8"
4- Enric Mas (ESP/Movistar) à 8"
5- Jack Haig (AUS/Bahrain Victorious) à 12"
6- Chris Hamilton (AUS/DSM) à 16"
7- Mikel Bizkarra (ESP/Euskaltel-Euskadi) à 23"
8- Ryan Gibbons (AFS/UAE Emirates) à 26"
9- Gino Mäder (SUI/Bahrain Victorious) à 26"
10- Floris de Tier (BEL/Alpecin-Fenix) à 50"
...

Maillot Rouge 2021 Classement général après 20 étapes (sur 21)
1- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) en 83h11’27’’
2- Enric Mas (ESP/Movistar) à 2'38
3- Jack Haig (AUS/Bahrain Victorious) à 4'48
4- Adam Yates (GBR/Inoes Grenadiers) à 5’48
5- Gino Mäder (SUI/Bahrain Victorious) à 8'14
6- Egan Bernal (COL/Ineos Grenadiers) à 11'38
7- Sepp Kuss (USA/Jumbo-Visma) à 13'42
8- Guillaume Martin (FRA/Cofidis) à 16'11
9- David de La Cruz (ESP/UAE Team Emirates) à 16'19
10- Felix Grossschartner (AUT/Bora-Hansgrohe) à 20'30

>