Vuelta - AG2R-Citröen : Champoussin a eu « de la chance que les favoris se regardent »



Après Florian Sénéchal (13eme étape) et Romain Bardet (14eme étape), le cyclisme français se targue d’avoir obtenu ce samedi, sur la 20eme et avant-dernière étape du Tour d’Espagne, une troisième victoire d’étape. Celle-ci a été glanée par le prometteur Clément Champoussin (23 ans), au bout de l’effort, bouche ouverte pour conserver son avance dans les derniers mètres. Présent dans l’échappée initiale, le coureur AGR2-Citröen a toujours été bien placé avant de saisir sa chance avec brio au finish. Le héros du jour a raconté ce grand moment au micro d’Eurosport. « A un peu plus d’un kilomètre de l’arrivée, j’ai eu de la chance que les favoris se regardent. Et comme je ne suis pas dangereux (au classement général), je me suis dis qu’il fallait tout de suite que j’essaye de passer un petit peu plus vite. Le dernier kilomètre n’était pas très dur donc j’ai pu conserver mon avance. En revanche, les 150 derniers mètres étaient bien difficiles donc heureusement qu’ils n’ont pas sprinté derrière. J’ai tout donné jusqu’à la fin. »


Déjà une victoire référence


Le Niçois passé du VTT à la route se souviendra de sa première victoire en pro, lui qui dispute seulement sa deuxième saison dans la cour des grands. D’autant que ce Tour d’Espagne, sur lequel il s’aligne pour la deuxième fois après sa 31eme place en 2020, n’a pas été un long fleuve tranquille. « C’était un peu inattendu parce que sur ces trois semaines, j’ai eu des hauts et des bas. Hier, je n’étais vraiment pas bien et aujourd’hui, je ne pensais qu’à finir l’étape. J’aurais déjà été bien content », concède-t-il. La formation de Vincent Lavenu frappe un grand coup à cette occasion puisqu’elle réalise le Grand Chelem, après les victoires d’étape d’Andrea Vendrame sur le Giro et Ben O’Connor sur le Tour de France.

>