Vuelta 2021 : Le profil de la 20eme étape

À l'heure de l'avant-dernière étape de cette Vuelta, les coureurs auront affaire à une dernière journée montagneuse bien épuisante pour les organismes. À l'inverse de l'étape de la veille où le profil était beaucoup plus escarpé en début de circuit puis très plat sur la fin, le peloton va commencer doucement ce samedi avant de terminer par les montagnes russes d'ascension avec pas moins de cinq côtes répertoriées. Au départ de Sanxenxo, petite ville de Galice considérée comme la capitale balnéaire touristique de la région de Pontevedra, les coureurs vont filer vers le sud de la région avant de remonter dimanche vers Saint-Jacques de Compostelle. Lors d'une journée au parcours atypique, les baroudeurs et les grimpeurs vont utiliser leur dernières ressources pour tenter de remporter enfin une victoire d'étape sur ce Tour d'Espagne. Alors que les 100 premiers kilomètres de la course vont être très calmes et plats, les coureurs vont ensuite avoir affaire à un profil typique, un mini "Liège Bastonne Liège" avec un enchaînement de cinq cols au total. La première et seule côte de troisième catégorie sera l'Alto de Vilachán, placé au 111eme kilomètre de course, un relief de 6,5km qui offrira une moyenne de 5,4%. Seulement quinze kilomètres plus loin, se dressera l'Alto de Mabia avec une montée quasiment équivalente, mais elle sera néanmoins plus escarpée, à 5,7% de moyenne.


L'Alto de Castro de Herville, dernier col de cette Vuelta


La plus grosse difficulté de la journée se trouvera au kilomètre 146 de la course, avec le seul col de première catégorie du jour, l'Alto de Mougás, qui sera aussi le plus long (9,8 km) et le plus dur avec ses 6,4% de moyenne. Il offrira même des rampes en début de parcours jusqu’à 15%. Le peloton descendra ensuite vers Baiona disputer le sprint intermédiaire avant de repartir à l'assaut des deux derniers cols du jour. L'Alto de Prado, situé à 25 kilomètres de l'arrivée, est classé en deuxième catégorie, et offrira des bonifications aux premiers, au bout des 6,5 kilomètres d'efforts, à 6,3% de moyenne. Enfin, les coureurs termineront par l'ultime ascension du jour, le dernier col de cette Vuelta 2021. L'Alto de Castro de Herville sera l'ultime obstacle des courageux hommes de tête, avec ses 9,7 kilomètres d'ascension à 4,8% de moyenne. Il pourrait faire craquer de nombreux coureurs au pied de sa montée avec des rampes à 16% puis ils termineront les derniers hectomètres sur 9,5% de moyenne.

>