Uran vivant "par miracle"

Reuters

"Merci à tous pour vos prières, parce que selon le docteur c'est par miracle que je suis vivant". C’est sur ces mots à la fois rassurants et effrayants que Rigoberto Uran a terminé un post sur son compte Instagram lundi, donnant ainsi de ses nouvelles après sa violente chute lors de la 6e étape de la Vuelta le 29 août dernier.

En joignant une photo prise sur son lit d’hôpital, le Colombien écrit: "La vie et le vélo m’ont asséné des coups durs, mais aucun comme celui-ci", avouant avoir subi sept heures de chirurgie. Mais celles-ci se sont bien déroulées pour le coureur de 32 ans: "Ma clavicule, mes côtes, mon omoplate et mon poumon vont mieux. Maintenant, il faut être patient pour sortir d’ici et récupérer".

Leader de la formation Education First, Uran était 6e du général et un des favoris à la victoire finale avant de subir plusieurs fractures et une perforation du poumon.