Tour de France : La Grande-Bretagne veut accueillir le départ de l'édition 2026

Après 2007 et 2014, 2026 ? Ce mardi, du côté de Londres, Rishi Sunak, qui n'est autre que le ministre britannique des finances, a confirmé le grand intérêt de la Grande-Bretagne à l'idée de se porter candidate pour accueillir, à l'occasion de l'édition 2026, le départ du Tour de France. D'ici les prochaines années, la Grande-Bretagne espère ainsi organiser d'autres grands événements sportifs. Parmi ceux-ci, on retrouve ainsi notamment la Coupe du monde de rugby féminin en 2025, ainsi que la Coupe du Monde de football masculin en 2030, avec, cette fois, l'Irlande. Pour cela, les autorités ont ainsi l'intention de débloquer un budget d'environ 47,5 millions d'euros. Dans la foulée de cette annonce concernant le Tour de France, la Fédération britannique de cyclisme est également allée en ce sens, en apportant son soutien au ministre, à travers un communiqué.

Des étapes en Angleterre, en Écosse et au pays de Galles ?


Brian Facer, à savoir le président de la Fédération britannique, a ainsi notamment déclaré : « Le grand départ du Tour 2014 dans le Yorkshire fut inoubliable et inspire aujourd'hui encore toute une génération de cyclistes. Nous sommes ravis de soutenir le projet du gouvernement britannique de ramener l'événement sur nos terres en 2026. » Si cela devait alors se concrétiser, ce sera donc la troisième fois que le grand départ de la plus prestigieuse course cycliste sera ainsi donné au sein de ce même pays. Auparavant, cela s'était alors déjà produit en 2007, du côté de Londres, puis du côté de Leeds, en 2014, pour un grand départ resté donc ensuite dans les annales, avec un énorme engouement. En cas de nouveau grand départ en Grande-Bretagne, des étapes pourraient alors ensuite être organisées, du côté de l'Angleterre, mais également de l'Écosse ainsi qu'au pays de Galles. L'an prochain, en 2022, le grand départ du Tour de France sera également délocalisé. En effet, il aura lieu du côté du Danemark, et plus précisément à Copenhague.

>