Israël Start-Up Nation : Froome souffrait de bilharziose sur le Tour


Depuis sa terrible chute du 12 juin 2019 lors de la reconnaissance du contre-la-montre du Critérium du Dauphiné, où il avait souffert de graves blessures, Chris Froome n’est plus le même coureur. Incapable de finir dans le Top 20 lors des 114 jours de course qu’il a effectués depuis, le coureur britannique, aujourd’hui âgé de 36 ans, n’a finalement pas trop surpris grand monde lorsqu’il terminé 133eme du dernier Tour de France, à 4h12 de Tadej Pogacar. Mais le quadruple vainqueur de la Grande Boucle n’était pas seulement hors de forme. Il souffrait d’un virus, selon le propriétaire de son équipe Israël Start-Up Nation, Sylvan Adams, qui s’est exprimé auprès de Velonews. « Chris Froome a eu quelques problèmes médicaux cette saison, et il a été complètement bloqué pendant le Tour de France. Il m'a dit que le Tour de France de cette année était plus difficile que n'importe quel autre Tour qu'il n'avait jamais fait auparavant. Il dépensait énormément d'énergie. Il a été testé positif à la bilharziose, a pris les médicaments pour cela, il est maintenant négatif pour cela, et a bien terminé la saison. Il a immédiatement commencé à montrer une amélioration de ses chiffres, et nous sommes optimistes que nous reverrons l'ancien Chris Froome, et il peut être là-haut et se battre pour les Grands Tours.

Une fin de saison tout aussi décevante


Chris Froome a confirmé auprès de Velonews avoir souffert cet été de la bilharziose, cette maladie parasitaire due à un ver, qui se transmet via des excréments présents dans l’eau douce, mais il ne veut pas que cela lui serve d'excuses. Le coureur anglais avait déjà souffert de cette maladie en 2010, au début de son aventure avec l’équipe Sky, et passe désormais chaque année des tests pour voir si la maladie fait à nouveau son apparition. Guéri après son Tour de France terminé dans l’anonymat, Chris Froome a disputé six autres courses jusqu’à la fin de saison, terminant 96eme du Tour d’Allemagne, 23eme du Tour de Slovaquie et 56eme du Tour de Sicile, avant d’abandonner Milan-Turin, le Tour de Lombardie et la Coppa Agostini. Le virus n’explique sans doute pas tout...

>