Ineos : Chris Froome rêve d'un cinquième sacre sur le Tour de France

Opéré le 12 juin dernier à St-Etienne après sa lourde chute lors de la reconnaissance du contre-la-montre du Critérium du Dauphiné à Roanne (fracture ouverte du fémur, fracture du coude, de la hanche, d’une vertèbre, du sternum, plusieurs côtes cassées, hémorragie lui faisant perdre deux litres de sang, et perte de connaissance durant cinq minutes), Chris Froome est repassé par la Loire le 8 novembre pour se faire enlever les plaques posées au niveau de son coude et de sa hanche. Le coureur britannique espère désormais avoir mangé son pain noir et se tourne déjà vers 2020 où il a un objectif majeur mais qui s’annonce tout de même très relevé : remporter un cinquième Tour de France et ainsi rejoindre dans le Livre des Records Jacques Anquetil, Eddy Merckx, Bernard Hinault et Miguel Indurain.

Froome : " C'est un peu décourageant aussi "

Le coureur Ineos a longuement évoqué sa convalescence et ses objectifs lors d’un podcast animé par ses coéquipiers Geraint Thomas et Luke Rowe. « Ça a été six mois difficiles mais je pense que finalement je suis chanceux car cela aurait pu être pire, explique le coureur de 35 ans. Je suis remonté sur le vélo hier (lundi) pour la première fois depuis la deuxième opération. Maintenant j’espère qu’il n’y aura plus de retour en arrière et que tout ira bien jusqu’au Tour de France l’année prochaine. On va voir comment ça se passe étape par étape.

Définitivement, je ne serai pas prêt à 100% pour le Giro, donc logiquement, c’est le Tour que je vise. Essayer d’en gagner un cinquième et égaler le record, c’est mon objectif. (…) C’est aussi un peu décourageant d’avoir cela comme but. En effet, remonter sur le vélo pour la première fois était génial, mais cela m’a montré combien j’étais encore loin de la forme que j’ai pu avoir pour gagner le Tour. J’ai perdu six mois et cela va prendre plusieurs mois pour revenir à mon niveau. Retrouver ma meilleure forme pour disputer le Tour, c’est ce qui va me guider pendant les prochains mois, c’est la lumière au bout du tunnel. » Reste à savoir si son brillant coéquipier Egan Bernal ne va pas faire de l’ombre à cette lumière en 2020…