Bora-Hansgrohe : Avec Vlasov, sans S.Bennett

Panoramic

"Vlasov sera notre leader." Le directeur sportif Rolf Aldag a été très clair à l'aube du Tour de France, qui s'élancera vendredi de Copenhague (Danemark). L'équipe Bora-Hansgrohe, fraîchement auréolée de son quintuplé sur le Championnat d'Autriche (victoire pour Grossschartner), se présentera sur la ligne de départ avec un seul et unique leader. Et il s'agira d'Alexandr Vlasov, vainqueur cette saison du Tour de Romandie et du Tour de la communauté de Valence. Pour beaucoup de spécialistes, le jeune coureur russe de 26 ans, transfuge de l'équipe Astana, fait même figure de principal danger pour les deux immenses favoris de cette Grande Boucle que sont le double vainqueur sortant Tadej Pogacar et son compatriote Primoz Roglic. Les deux Slovènes peuvent d'autant plus craindre le 4eme du Giro 2021 qu'il sera épaulé par de vraies pointures, aussi bien en haute altitude qu'en plaine. Ainsi, en montagne, Vlasov pourra compter sur les Autrichiens Patrick Konrad et Felix Grossschartner ainsi que sur les Allemands Maximilian Schachmann et Lennard Kämna, eux aussi sélectionnés, pour faire exploser les meilleurs.

Van Poppel préféré à Sam Bennett





De la même façon, l'Allemand Nils Politt, lui aussi sacré champion de son pays dimanche dernier,  et un autre Autrichien Marco Haller pourraient s'avérer d'une précieuse aide pour Vlasov sur les étapes de plaine. Aldag rêve de voir son leader russe sur le podium final, mais pas seulement. L'ancien coureur de l'équipe Telekom veut voir ses protégés à l'œuvre tous les jours, sur tous les terrains et de la manière la plus tranchante possible. Tout un programme. "Nous ne voulons pas courir de manière traditionnelle. Nous voulons être agressifs et faire partie de chaque scénario dans les étapes comme pour le classement général." Une stratégie qui aurait à n'en pas douter beaucoup plu à Sam Bennett. Mais pour cela, il aurait fallu que l'Irlandais, maillot vert du Tour en 2020 et vainqueur de deux étapes cette année-là, soit de la partie. Or, cela ne sera pas le cas. Le Néerlandais Danny van Poppel a été préféré à Bennett, et c'est sur ses épaules que reposera la charge de jouer sa carte sur les sprints massifs. Car l'équipe Bora-Hansgrohe a également bien l'intention de tout rafler dans ce domaine. Ambitieux.

BOH BORA-HANSGROHE (ALL)
Aleksandr Vlasov (RUS)
Felix Grossschartner (AUT)
Marco Haller (AUT)
Lennard Kämna (ALL)
Patrick Konrad (AUT)
Nils Politt (ALL)
Maximilian Schachmann (ALL)
Danny van Poppel (PBS)

>