3eme étape : Une nouvelle chance pour les sprinteurs à Sønderborg ?

Panoramic


Le Tour de France va conclure ce dimanche sa visite du Danemark. Après un contre-la-montre pluvieux puis une étape de plat moins venteuse qu’attendu, le parcours de 182 kilomètres tracé entre Vejle et Sønderborg va proposer une traversée de la péninsule du Jutland, la partie continentale du territoire danois, avec une arrivée à quelques encablures de la frontière avec l’Allemagne. Une étape qui va débuter par une boucle d’un peu plus de 22 kilomètres autour de Vejle, qui sera conclue par la Côte de Koldingvej (1,1km à 3,4% de moyenne). Ceux qui veulent contester le maillot à pois de Magnus Cort Nielsen devront passer à l’attaque très tôt puis résister au peloton. Car, après la traversée de Kolding, ville connue pour son attachement au handball, les coureurs devront passer par la Côte de Hejlsminde Strand (800m à 5,5% de moyenne).

Un final propice aux trains de sprinteurs


Une difficulté qui sera un préalable au sprint intermédiaire, situé au kilomètre 90,5 sur la commune de Christianfeld. Dès lors, le parcours de partira plein sud sur le littoral du Jutland pou atteindre la Côte de Genner Strand (1,7km à 3,4% de moyenne), dernière difficulté au programme de cette étape et du détour par le Danemark du Tour de France 2022. Il sera alors temps d’obliquer vers le sud-est, sur des routes bien plus plates et rarement tortueuses. Un terrain qui sera favorable aux équipes de sprinteurs qui, si elles ont déjà avalé l’inévitable échappée qui devrait se former relativement tôt, pourront se mettre en position pour la dernière ligne droite, avec seul un virage serré à gauche dans le final comme piège. Une fois cette étape bouclée, la caravane du Tour pourra prendre le chemin du nord de la France via une première journée de repos avant de reprendre la course dans les monts du Boulonnais ce mardi.

>