UBB: Maynadier peut dire... "Merci Urios" !

Indésirable et annoncé sur le départ sous les ordres d'un Rory Teague, qui le cantonnait au mieux au banc des remplaçants quand il n'était pas relégué en tribunes, avant que le manager anglais ne soit débarqué en milieu de saison, Clément Maynadier entre aujourd'hui à nouveau dans les plans de l'Union Bordeaux-Bègles. Le talonneur international (30 ans, 8 sélections) a ainsi prolongé d'un an son contrat avec le club du président Laurent Marti, et difficile de ne pas voir dans cette décision la volonté d'un homme : Christophe Urios, le futur patron du secteur technique, aura sans doute voulu conserver un tel joueur de devoir, malgré la perspective de pouvoir déjà compter sur 3 spécialistes du poste avec Adrien Pélissié et Florian Dufour, rejoints par Kevin Le Guen, recrue en provenance de Soyaux-Angoulême (Pro D2) chargé à l'origine de succéder à Maynadier.