Toulouse-Marchand: "J'ai le genou... Pas en pâté, mais presque" 

Si la première victoire bonifiée de la saison du Stade Toulousain, enregistrée dans le derby face à Castres (36-15) samedi, à Ernest-Wallon, était marquée par le retour de Thomas Ramos, après son forfait avec les Bleus lors de la Coupe du monde au Japon, la rencontre aura aussi permis au revenant Julien Marchand de renouer avec la compétition après de long mois de convalescence, suite à une grave blessure au genou.  

"J'ai le genou un peu... Pas en pâté mais presque, a commenté le capitaine des champions de France au micro de Canal+. Je me sens bien j'ai bien travaillé. Maintenant, j'espère ça continuera comme ça, on sait que d'un week-end à l'autre tout peut changer. C'était le premier match, il y a beaucoup d'envie, il faut maintenir ça sur les prochains qui vont arriver. Et continuer à bien travailler. On a une équipe qui avançait aujourd'hui (samedi), c'était intéressant." Et le talonneur de se réjouir de la très bonne entame de match réussie par ses coéquipiers, qui menaient 14-0 après moins de 10mn de jeu.
"On a très bien attaqué c'est vrai, après le reste de la première mi-temps on a contrôlé. (...) On est tombé sur une opposition de Castres qui s'y est vite remis, qui nous a bien bloqués, c'était plus compliqué. (...) Ces 14 premiers points étaient très importants, quand on voit la fin du match ça se joue à pas grand chose si y a pas ces 14 points."