Toulouse : Dupont est de retour

Antoine Dupont était donc bien blessé. Absent depuis trois semaines, le demi de mêlée vedette du Stade Toulousain comme du XV de France a fait son retour à l'entraînement ce lundi. Encore absent ce week-end, lors du déplacement de son équipe sur la pelouse des Wasps (défaite 30-22) pour le compte de la 3eme journée de Champions Cup, le numéro 9 des Rouge et Noir a repris normalement avec le groupe à cinq jours d'un nouveau rendez-vous en Coupe d'Europe (4eme journée) pour les champions de France et d'Europe, à domicile contre l'avant-dernier du groupe B Cardiff (coup d'envoi samedi à 14h00). Une excellente nouvelle pour Ugo Mola comme pour Fabien Galthié, d'autant que le sélectionneur des Bleus dévoilera mardi après-midi sa liste pour le Tournoi des 6 Nations à trois semaines pour Dupont et ses coéquipiers de leur première sortie, face à l'Italie au Stade de France le 6 février. En disparaissant des radars le mois dernier (le 11 décembre très précisément), le demi de mêlée élu meilleur joueur du monde pour l'année 2021 avait suscité les plus vives interrogations, avec un terrain des plus vastes qui avait amené les supporters toulousains comme les spécialistes à craindre que Dupont avait été testé positif au Covid-19 avec de graves symptômes pour les moins inquiets quand les plus sceptiques (et du même coup alarmistes) redoutaient une grave blessure qui avait obligé le génie né à Lannemezan à se faire opérer et à débuter une rééducation dans le plus grand secret.

Mola avait évoqué une blessure


"Il est blessé, mais je ne dirais pas où", avait indiqué Mola la semaine dernière sans en dire davantage alors que tous les journalistes présents avaient pris place pour la majorité d'entre eux dans la salle de presse dans le but d'éclaircir le mystère Dupont. Finalement, le grand absent et de la fin d'année 2021 et du début d'année 2022 était bien blessé, au genou droit. Et s'il a été absent pendant trois semaines, c'était dans un premier temps pour se remettre d'une grippe (et pas du Covid-19) puis pour soigner ce genou droit, aujourd'hui guéri. Dossier refermé et soulagement général.

>