Toulon : Baubigny a quitté le Racing 92 pour se lancer un nouveau défi



Teddy Baubigny a décidé de changer d’air. Lancé dans le grand bain par le Racing 92 en 2016, le talonneur international (1 sélection) s’est engagé pour les quatre prochaines saisons avec Toulon. S’il admet avoir été « très heureux » au sein du club francilien, le natif de Meaux a confié dans les colonnes du quotidien local Var-Matin avoir eu « envie de donner un nouvel élan, de connaître une nouvelle aventure » dans sa carrière. Dans l’ombre de Camille Chat, le talonneur de 23 ans a également mis en avant une volonté de s’émanciper. « Toulon me semblait le bon projet, a confié Teddy Baubigny. Le club est au début d’une nouvelle ère, avec de nouveaux coachs, de nouveaux joueurs, un centre d’entraînement flambant neuf… Un peu comme moi, le RCT était à un virage de son histoire et cela a compté dans ma décision. » Confirmant avoir envisagé de prolonger son engagement au Racing 92, le Francilien assure qu’« on ne s’est pas forcément mis d’accord » alors que le « désir de découvrir une nouvelle aventure » est devenu plus fort.


Baubigny : « Essayer de m’intégrer dans le groupe »


Affirmant que Camille Chat « avait un réel poids » au Racing 92, ce qui pouvait fausser la concurrence, Teddy Baubigny espère que les relations seront plus saines avec Anthony Etrillard et Christopher Tolofua. « Avoir une concurrence forte est indispensable pour se remettre en question et pour performer, ajoute-t-il. J’avais envie de me présenter dans un club, d’écrire ma part d’histoire, d’essayer de prendre un peu plus de place. Il y aura une belle concurrence avec Christopher et Anthony, et j’espère progresser à leurs côtés. » Pour sa première saison sur la Rade, Teddy Baubigny ne vise rien d’autre qu’une bonne intégration au groupe. « Tout ce que j’ai en tête, c’est d’essayer de m’intégrer dans le groupe, de me faire au système, de comprendre ce qui entoure le rugby ici à Toulon, a-t-il confié. Et je veux être bon, répondre aux attentes placées en moi. » Une nouvelle aventure qu’il présente comme « un vrai challenge » pour laquelle il semble bien bouillir d’impatience.

>