Top 14 : Laussucq maintenu à Agen, longue absence pour Beheregaray (Clermont)

Sursis pour Christophe Laussucq à Agen. En effet, alors que le SUALG a subi samedi sa 6eme défaite en autant de matchs cette saison en Top 14, le président Jean-François Fonteneau ne va pour le moment pas limoger son entraîneur principal, malgré ces récentes déclarations. D'après le Midi Olympique, l'ancien demi de mêlée sera en poste au moins pour quelques semaines encore et tentera de redresser la barre rapidement, avec un déplacement à Bordeaux-Bègles en ligne de mire. Si le président d'Agen n'est pas passé à l'action, c'est que Laussucq conserve la confiance de ses joueurs, qui ne sont pas allés se plaindre de lui cette semaine à Fonteneau. De plus, certains cadres ont apporté leur soutien à leur entraîneur après la défaite de ce week-end contre Bayonne (15-26). Une situation qui permet à l'intéressé d'obtenir un petit répit pour changer la donne dans les prochaines semaines. Pour cela, le groupe agenais va partir en mini-stage pour tenter d'insuffler un vent nouveau et de relancer leur quête de maintien.

Fin de saison compromise pour Beheregaray





Du côté de Clermont, gros coup dur pour Yohan Beheregaray. Titulaire contre Pau samedi (victoire 50-29), le talonneur de l'ASM a été durement touché à la 27eme minute de jeu sur une mêlée écroulée et a dû laisser sa place à Adrien Pélissié. Suite à des examens, le club a annoncé ce lundi que leur joueur souffrait d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche. Une grave blessure qui va éloigner Beheregaray des terrains au moins six mois et qui va nécessiter une opération dans les prochains jours. De ce fait, Clermont réfléchit à recruter rapidement un joker médical pour pallier cette longue absence, alors que le 3eme talonneur des Auvergnats, Etienne Fourcade, doit normalement réintégrer le groupe dans la semaine, après avoir été testé positif au coronavirus, suivant les résultats des derniers tests.