Top 14 (J4/match en retard) : Bordeaux-Bègles contraint au nul par Clermont

Entre deux candidats au podium, le match nul est un résultat qui apparaît presque logique. Dans un match en retard de la 4eme journée, avancé en raison de la suspension des Coupes d’Europe, Bordeaux-Bègles et Clermont ont été dans l’incapacité de se départager sur la pelouse du Stade Chaban-Delmas. Victorieux à Pau le week-end dernier, les joueurs de Franck Azéma ont mis d’entrée la défense girondine sous pression mais, à la suite d’un plaquage haut sur Kotaro Matsushima, Jean-Pascal Barraque a manqué sa première tentative... mais ce dernier aura ensuite l’occasion de se faire pardonner. La réponse de Bordeaux-Bègles est venue à la 10eme minute avec Romain Buros qui a piégé la défense clermontoise avant de décaler Bautista Delguy pour l’essai. L’arbitre, après avoir revu les images, a constaté un en-avant girondin et refusé cet essai. L’arbitre de la rencontre, après avoir refusé cet essai, a eu la main lourde avec Clermont. En deux minutes, les Auvergnats ont vu Peceli Yato pour une faute volontaire puis Adrien Pélissié pour un maul volontairement écrasé rejoindre le banc sur carton jaune.

Clermont a vacillé sans craquer


Un double avantage numérique que l’UBB a immédiatement su concrétiser. Sur une touche à cinq mètres, les Girondins ont mis en place un ballon porté conquérant qui a permis à Maxime Lamothe d’ouvrir le score. Un essai qui n’a toutefois pas fait couler les Jaunards, bien au contraire. Cinq minutes plus tard, sur une action initiée par Matshushima, Alivereti Raka a pu lancer Damian Penaud vers l’essai, remettant les deux équipes à égalité. Peu avant la demi-heure de jeu, Matthieu Jalibert a redonné l’avantage à l’UBB mais pas pour très longtemps. En effet, à six minutes de la pause, Morgan Parra n’a pas tremblé à 35 mètres des poteaux avant de voir le numéro 10 du XV de France permettre au club bordelais d’atteindre la mi-temps avec trois points d’avance. Le début de deuxième période a vu les deux bancs lancer du sang frais. Les Clermontois ont mis la main sur le ballon mais sans parvenir à tromper la défense adverse, tout de même poussée à la faute.

Bordeaux-Bègles n’a pas saisi sa chance


Morgan Parra a remis les deux équipes à égalité peu avant l’heure de jeu. Cinq minutes plus tard, après une faute des avants clermontois, Matthieu Jalibert a remis l’UBB devant au score. Mais, sans creuser l’écart, les Girondins sont restés sous la menace et c’est à cinq minutes du terme de la rencontre que Clermont est parvenu à égaliser. A la suite d’une faute de Joseph Dweba au milieu du terrain, Jean-Pascal Barraque n’a pas hésité et, à 50 mètres, a envoyé le ballon entre les perches pour remettre les deux équipes à égalité au tableau d’affichage. Les cinq dernières minutes n’ont pas permis aux deux formations de faire la différence avec un match nul relativement logique qui vient sanctionner ce match en retard (16-16). Un résultat qui fait les affaires de personne puisque Clermont et Bordeaux-Bègles restent à égalité de points aux quatrième et cinquième places du classement avec six points de retard sur le Racing 92, qui va récupérer une partie de son retard ce dimanche.

TOP 14 / 4EME JOURNEE
Vendredi 9 octobre 2020
Bayonne - La Rochelle : 19-36

Samedi 10 octobre 2020
Agen - Stade Français Paris : 3-20
Toulon - Montpellier : 25-21
Racing 92 - Toulouse : 24-30

Dimanche 11 octobre 2020
Pau - Lyon : 29-29

Mardi 22 décembre 2020
Castres - Brive : 24-25

Samedi 16 janvier 2021
Bordeaux-Bègles - Clermont : 16-16

>