Top 14 (J12) : Montpellier et Lyon ne se lâchent pas, Castres et Clermont prennent aussi le bonus offensif



Montpellier - Perpignan


Le MHR est toujours plus un rouleau compresseur ! Les joueurs de Philippe Saint-André ont profité de la réception de Perpignan pour signer une cinquième victoire consécutive et consolider leur troisième place du classement. Une rencontre qui a toutefois mis beaucoup de temps à trouver la bonne carburation, le premier acte voyant les défenses prendre le pas sur les attaques et le score n’évoluer qu’à coups de pénalités. Paolo Garbisi a ouvert les hostilités peu avant le quart d’heure de jeu avant de doubler la mise à l’approche de la demi-heure. Melvyn Jaminet a alors répondu au buteur italien avec deux réussites en six minutes pour permettre à l’USAP de retrouver son vestiaire à égalité avec le MHR. Mais les Catalans ne sont pas parvenus à inscrire le moindre point durant les 40 dernières minutes. Affaiblis par le carton jaune reçu par Alan Brazo peu après le retour sur la pelouse du GGL Stadium, les joueurs de Patrick Arlettaz ont encaissé deux essais durant ces dix minutes en infériorité numérique. Vincent Rattez puis Pierre Lucas ont permis aux Cistes de s’envoler au tableau d’affichage. Mais la quête du bonus offensif est longtemps restée improductive avec seule une pénalité de Paolo Garbisi peu après l’heure de jeu qui est venue garnir le score. Une fin de match floue, avec un carton jaune de part et d’autre et une blessure en première ligne côté perpignanais qui a imposé l’application de la règle de la carence a ouvert des brèches dans la défense catalane. A trois minutes de la sirène et après un cafouillage des Catalans, Aubin Eymeri a offert à Montpellier une victoire avec le bonus offensif (30-6). Perpignan, pour sa part, ne confirme pas son succès face à Clermont le week-end dernier.

Lyon - Brive


Montpellier avait bien besoin de ce cinquième point pour maintenir Lyon à distance. Le LOU a, en effet, infligé une correction à Brive sur sa pelouse du Matmut Stadium de Gerland. En 80 minutes, les Corréziens n’ont pas été en mesure de marquer le moindre point et, après avoir tenu 20 minutes, ont craqué. Après une pénalité de Léo Berdeu, les Rhodaniens ont inscrit la bagatelle de trois essais en l’espace de quinze minutes. Charlie Ngatai a sonné la charge avant d’être imité par Pierre-Louis Barassi à cinq minutes de la mi-temps. Juste avant la pause et alors qu’Andres Zafra a quitté la pelouse sur carton jaune quelques instants auparavant, Jordan Taufua a mis le LOU sur le chemin du bonus. A l’entame de la deuxième période, Léo Berdeu a ajouté trois points au pied mais il a ensuite fallu attendre l’heure de jeu pour voir les Lyonnais corser un peu plus l’addition. C’est à ce moment que Toby Arnold s’est joué de la défense briviste pour aplatir le quatrième essai de sa formation. A dix minutes du terme de la rencontre, Beka Saghinadze a marqué la dernière réalisation du LOU dans cette rencontre. Les joueurs de Pierre Mignoni ont conclu le match à quatorze, Josua Tuisova écopant d’un carton route pour un coup de coude au visage de Tedo Abzhandadze. Avec cette victoire bonifiée (41-0), Lyon reste à quatre points de Montpellier et met sous pression La Rochelle, qui se déplace sur la pelouse du Stade Français Paris ce dimanche. Brive, de son côté, enchaîne un deuxième revers de suite et continue de reculer au classement.

Clermont - Biarritz


Clermont, pour sa part, revient à hauteur des Rochelais grâce à son net succès sur Biarritz. Devant leur public du Stade Marcel-Michelin, les Jaunards n’ont pas été en retard. Il n’a fallu attendre que six minutes pour voir Peni Ravai ouvrir le score et sept minutes de plus pour que Yohan Beheregaray ne creuse l’écart pour l’ASM. Les Biarrots ont tenté de se remettre de cette entame de match difficile mais la seule réponse est venue par le pied d’Ilian Perraux, auteur de deux pénalités avant la demi-heure de jeu. Après le seul succès au pied sur pénalité de Camille Lopez dans ce match, Yohan Beheregaray a rapproché Clermont du bonus offensif avec son doublé peu avant la mi-temps. Une victoire à cinq points qui est devenu encore plus tangible en tout début de deuxième période. Après le troisième essai signé Yohan Beheregaray, Damian Penaud y est également allé de sa réalisation. Avec un très net écart, la défense auvergnate s’est un peu assoupie et Joe Jonas en a profité pour sauver l’honneur peu avant l’heure de jeu mais a finalement inscrit le seul essai du BO dans ce match. A deux minutes de la sirène, J.J. Hanrahan n’a pas manqué l’occasion d’inscrire son essai pour consolider un peu plus le net succès de l’ASM (39-11). Une victoire qui permet d’oublier le revers concédé à Perpignan quand Biarritz retombe dans ses travers et reste lanterne rouge du championnat.

Castres - Racing 92


Rien ne va plus pour le Racing 92 ! Battu à Brive puis par l’UBB sur sa pelouse, le club francilien a concédé sa troisième défaite de suite à l’occasion de son déplacement à Castres. Le public du Stade Pierre-Fabre s’est très vite enthousiasmé pour la performance du CO, Geoffrey Palis inscrivant le premier essai de la rencontre au bout de seulement quatre minutes. Opportuniste, Julien Dumora a creusé l’écart sur un drop parfaitement réalisé à la 18eme minute. Les Racingmen ont peiné sur le plan offensif et leurs seuls points inscrits en 80 minutes sont venus d’une pénalité de Maxime Machenaud à la 24eme minute. Teariki Ben Nicholas a alors inscrit le deuxième essai castrais à la demi-heure de jeu. Le début de deuxième période a été plus compliqué pour une équipe de Castres qui a passé dix minutes en infériorité numérique à la suite du carton jaune reçu par Tyler Ardron peu avant la mi-temps. Mais très solides en défense, les joueurs de Pierre-Henry Broncan ont réduit au silence l’attaque du Racing 92 en toute circonstance. Mais l’attaque n’a pas connu la même réussite avec seule une pénalité de Ben Botica qui a permis au CO de corser l’addition. Toutefois, la quête du bonus offensif a connu un fin heureuse avec un troisième essai castrais en toute fin de match signé Julien Dumora. Castres met fin à une série de deux défaites de suite avec ce net succès (25-3) et reste au contact de Clermont tout en doublant sa victoire du jour pour la septième place du classement.

TOP 14 / 12EME JOURNEE
Samedi 4 décembre 2021
Lyon - Brive : 41-0
Castres - Racing 92 : 25-3
Clermont - Biarritz : 39-11
Montpellier - Perpignan : 30-6
17h00 : Pau - Toulon
21h05 : Bordeaux-Bègles - Toulouse

Dimanche 5 décembre 2021
21h05 : Stade Français Paris - La Rochelle

>