Top 14 (J11) : Grâce à Ramos, Toulouse a difficilement battu Brive



Toulouse peut remercier Thomas Ramos ! Alors qu’Ugo Mola a dû composer sans bon nombre de ses internationaux, revenus blessés ou tout simplement mis au repos, le leader du Top 14 a été mis en grande difficulté par une volontaire équipe de Brive. Enzo Hervé a donné le ton dès la 3eme minute. Alors que la défense des Rouge-et-Noir s’est mise à la faute, le buteur des Barbarians durant la trêve internationale a ouvert le score très tôt dans cette rencontre. Les Toulousains ont alors essayé d’envoyer du jeu mais ils ont buté sur une défense corrézienne qui a répondu présent mais qui n’a pu éviter quelques scories. Au quart d’heure de jeu, Thomas Ramos a converti une d’entre elles pour permettre aux champions de France en titre de revenir à hauteur. Toutefois, sur le renvoi, les joueurs d’Ugo Mola se sont une nouvelle fois mis à la faute et Enzo Hervé n’a pas manqué l’occasion de redonner l’avantage au CAB. Peu avant la demi-heure de jeu, le public du Stade Ernest-Wallon s’est levé comme un seul homme quand Lucas Tauzin est allé aplatir en coin sur une action initiée par un gain de terrain de Sofiane Guitoune puis des relais de Thomas Ramos et Arthur Bonneval. Mais la vidéo s’est montrée impitoyable car, juste avant d’aplatir, l’ailier toulousain a le genou sur la ligne de touche. Finalement, le premier essai de cette rencontre a été… briviste !

Toulouse a longtemps déjoué


A six minutes de la mi-temps, Joris Jurand a nettement refroidi l’ambiance. Après un maul, Enzo Hervé a su allonger sa passe jusqu’à son ailier qui n’a pas hésité pour aplatir en coin sur l’aile gauche pour marquer les derniers points de son équipe dans cette rencontre. Un écart de huit points qui aurait pu être réduit à la pause si Thomas Ramos n’avait pas échoué à 40 mètres des perches, touchant du bois sur cette dernière tentative du premier acte. Une mi-temps pendant laquelle Ugo Mola est apparu nettement courroucé par la prestation de son équipe et le ton a changé dès l’entame de la deuxième période. Les Toulousains ont accentué la pression mais, face aux fautes brivistes, ont un temps préféré aller en touche pour chercher l’essai plutôt que d’assurer les points. Finalement, six minutes après la reprise, Thomas Ramos a réduit l’écart à cinq longueurs avant de voir ses coéquipiers échouer face à une défense de Brive solidaire sur une pénalité à cinq mètres jouée à a la main. Le buteur du Stade Toulousain n’a pas tremblé à l’heure de jeu pour ramener son équipe à deux longueurs avant un trou d’air de Brive. Tout d’abord, pour une multiplication de fautes, Tevita Ratuva a retrouvé le banc de touche pour dix minutes. L’occasion était trop belle pour Thomas Ramos de permettre à Toulouse de passer devant pour la première fois du match.


Brive a laissé échapper un point


Ensuite, à treize minutes de la sirène, Enzo Hervé a retrouvé prématurément les vestiaires du Stade Ernest-Wallon. Essayant de dégager au pied un ballon, le demi d’ouverture du CAB a touché du pied la tête de Baptiste Germain. S’il n’y avait aucune intention de faire un tel geste, l’arbitre n’a pu faire autrement que d’appliquer le règlement et donc de sortir le carton rouge contre le buteur corrézien. Une double infériorité numérique dont Toulouse n’a toutefois pas su tirer parti. A cinq minutes du terme du match, Thomas Ramos a donné un peu plu d’air à son équipe avec sa cinquième réussite au pied. Les Brivistes se sont alors accroché au point de bonus défensif… jusqu’à une faute au sol d’Axel Muller qui a offert un dernière pénalité à Toulouse. Alors qu’Ugo Mola, pour éviter toute mauvaise surprise, a demandé à ses joueurs d’envoyer le ballon en touche et mettre un terme au match, Thomas Ramos a voulu conclure sur une dernière réussite. Le buteur toulousain a une nouvelle fois trouvé la cible et prive à la dernière seconde le CAB du point de bonus défensif. Avec cette victoire (18-11) à avant le déplacement de Bordeaux-Bègles sur la pelouse du Racing 92 ce dimanche, Toulouse prend sept points d’avance sur son dauphin. Brive, battu pour la cinquième fois en six matchs, reste à trois points de Biarritz et de la zone rouge.

TOP 14 / 11EME JOURNEE
Samedi 27 novembre 2021
Perpignan - Clermont : 26-24
La Rochelle - Pau : 36-8
Montpellier - Castres : 25-24
Biarritz - Stade Français Paris : 17-14
Toulon - Lyon : 19-13
Toulouse - Brive : 18-11

Dimanche 28 novembre 2021
21h05 : Racing 92 - Bordeaux-Bègles

>