Top 14 (Access Match) - Bayonne : Le manque de réalisme au cœur de la défaite pour Yannick Bru

Yannick Bru a eu du mal à réaliser. A l’issue d’une rencontre durant laquelle ses joueurs ont eu l’occasion de prendre la main, l’Aviron Bayonnais s’est incliné à Biarritz au bout de la séance de tirs au but et se voit relégué en Pro D2 la saison prochaine. « Je suis un peu sous le choc, a confié le manager de Bayonne dans des propos recueillis par le quotidien L’Equipe peu après la fin de la rencontre. C'est un peu bizarre, on est éliminé, le projet s'arrête là. » Tout d’abord, l’ancien talonneur n’a pas voulu blâmer Aymeric Luc, seul joueur de l’Aviron à avoir échoué face aux poteaux, qui est « un joueur fantastique » à ses yeux. « Il faut le réconforter, ce raté ne reflète pas son talent et l'avenir qu'il a », a ensuite ajouté Yannick Bru qui est revenu sur le déroulement d’un match « bizarre » et au sujet duquel il regrette le manque de réalisme de ses joueurs. « On a eu quand même pas mal de balles de match », résume le technicien bayonnais.

Bru : « Aucune équipe n'a réellement pris l’ascendant »


Pour le manager de l’Aviron, « certaines décisions n'étaient peut-être pas les bonnes » alors qu’il met en avant des « imprécisions techniques ». Yannick Bru ne le cache pas, « quand on joue une finale, on sait que mentalement il faut prendre le dessus ». Or, dans cet « Access Match » brûlant et finalement « cadenassé », « aucune équipe n'a réellement pris l’ascendant » à ses yeux puis « la dimension psychologique a étouffé ensuite le jeu ». Pour l’ancien talonneur international, il est évident qu’il y a des « regrets sur cette fin de match ». « Le résultat est sec, froid et dur pour le projet de l'Aviron Bayonnais », parvient-il à conclure. Après deux saisons dans l’élite, le club basque va prendre la place de son rival en Pro D2 dès la saison prochaine et ne pourra pas avoir d’autre objectif que de viser la remontée à très brève échéance. Bayonne a également confirmé que le 13eme de Top 14 est en difficulté face au finaliste malheureux de Pro D2 lors de ce barrage de tous les dangers.

>