Stade Français Paris : Parra ne vient pas pour faire de la figuration

Panoramic


Morgan Parra a décidé de changer d’environnement. Après treize saisons à Clermont, le demi de mêlée international a décidé de relever le défi proposé par le Stade Français Paris. Alors que des clubs tels Toulouse ou Toulon se sont penchés sur son profil quand son départ d’Auvergne est devenu une évidence, le natif de Metz a assuré avoir choisi de rejoindre le club de la Capitale. « J’ai regardé là où je pouvais apporter le plus, être le plus utile. Je voulais venir quelque part où je sais pourquoi je me lève le matin, a confié Morgan Parra dans un entretien accordé au quotidien Le Parisien. J’ai conscience d’être plus sur la fin qu’au début, je viens pour apporter quelque chose au groupe, qui est très jeune, et pour être un leader sur le terrain. » Le fait de porter d’autres couleurs que celles de Clermont, le joueur de 33 ans l’a anticipé, ayant lui-même fait le choix de quitter le club auvergnat. « C’est un choix de ma part de vouloir voir autre chose, ça aurait été difficile si je ne l’avais pas voulu, a-t-il confié. Des choses changeait au sein de Clermont, c’était le bon moment pour moi pour partir. »


Parra : « Je me sens encore bien donc je joue »


Admettant que le Stade Français Paris est « un club à part, qui a comme ambitions de vouloir revenir dans les six premières places, puis d’y rester et d’être champion de France », Morgan Parra ne voit pas ce changement de club comme un dernier défi dans une carrière démarrée en 2006. « Je ne peux pas dire là, comme ça, que ça sera ma dernière expérience, assure le demi de mêlée international. Je m’étais dit, par le passé, que je pouvais arrêter le rugby en 2022 car, à 33 ans, le corps allait tirer. Mais en fin de compte, je mesure ma chance d‘être sur un terrain et de profiter de la compétition chaque week-end. Aujourd’hui, je me sens encore bien donc je joue. » Avec son expérience, Morgan Parra sera un des leaders du groupe parisien mais l’intéressé l’assure, il ne compte pas changer. « Je vais être moi-même, comme je l’ai toujours été, affirme-t-il. Je suis capable d’entendre et de dire les choses, d’échanger avec les mecs sur le rugby mais pas que. » Mais ce qui motive Morgan Parra, c’est l’envie de jouer. « Je ne serais pas venu si je n’avais pas encore cette envie », ajoute-t-il. Une nouvelle étape qui débutera le 3 septembre prochain face à… Clermont.

>