Stade Français : Les joueurs réduisent leur salaire

Ca bouge au Stade Français. Sur le plan du recrutement d'une part, avec l'arrivée ce mardi de Mario Kremer (22 ans) mais aussi de Vasil Kakovin (30 ans). Le premier, jeune troisième ligne international argentin de 22 ans (28 sélections) fortement souhaité du côté du stade Jean-Bouin, a signé un contrat de trois ans en faveur du club parisien, a annoncé le Stade Français. Le second, lui, ne s'est engagé que pour une saison. Pilier gauche géorgien comptant quatorze sélections sous les couleurs de son pays, Kakovin arrive du Racing 92, club voisin du Stade Français et autre club de la région parisienne. Si le Géorgien découvrira Gonzalo Quesada, nouvel entraîneur du club parisien, Kremer, de son côté retrouvera son compatriote, sous les ordres duquel il a déjà évolué par le passé, au sein de la franchise argentine de Super Rugby les Jaguares de Buenos Aires. « Ils se connaissent très bien, a d'ailleurs rappelé Thomas Lombard mardi en marge de cette arrivée, sans cacher son plaisir de voir le talentueux argentin poser ses valises à Paris.

Une baisse de salaire de 20%


« Marcos est un joueur à très fort potentiel, habitué du haut niveau international ». Mais l'autre actualité du jour au Stade Français ne concerne pas, elle, le marché des transferts, mais l'aspect financier, et, plus, précisément, la rémunération des joueurs. Lors d'une conférence de presse, le président et propriétaire du club de la Capitale Hans-Peter Wild a ainsi annoncé qu'à l'instar de l'accord trouvé ces dernières semaines dans d'autres clubs du Top 14 (Toulouse, Pau, Toulon, Brive, Clermont, Montpellier, Bordeaux-Bègles et Castres), les Soldats Roses s'étaient eux aussi entendus sur une réduction de leur salaire. « Une baisse de 20% pour tout le monde », a précisé le millionnaire allemand, ravi de ce terrain d'entente, au même titre que son directeur général Thomas Lombard. «Nous avons trouvé un accord sur un effort assez significatif. Il était important que les joueurs comprennent la difficulté de la situation. Ils étaient au courant dès le départ, ils ont répondu présent. » La saison reprend sous les meilleures auspices au Stade Français.