Racing 92 : Pour pallier les absences de Le Garrec et Iribaren, Short arrive comme joker médical

Les clubs de Top 14 ont besoin de se renforcer. A l’image de Bordeaux-Bègles, qui va accueillir dans son effectif James Hart, le Racing 92 est en manque de personnel au poste de demi de mêlée. En octobre dernier, lors d’un séance d’entraînement, Teddy Iribaren s’est sérieusement blessé à un genou, souffrant d’une rupture des ligaments croisés qui a mis un terme à sa saison. Pour ajouter aux difficultés, Nolann Le Garrec s’est récemment fait une luxation à une épaule. Le prometteur demi de mêlée de 19 ans sera absent pour une durée de quatre mois. Des blessures qui laissent peu de solutions à Laurent Travers, qui ne peut désormais compter que sur le seul Maxime Machenaud comme spécialiste du poste de numéro 9, avec le demi d’ouverture Antoine Gibert qui peut dépanner si besoin.

Première expérience loin de l’Australie pour Short


Face à cette situation, le staff du club francilien s’est mis à la recherche d’une solution temporaire et c’est dans l’Hémisphère Sud que les Ciel-et-Blanc l’ont trouvée. En effet, par l’intermédiaire d’un communiqué, le Racing 92 a confirmé l’arrivée d’un joker médical jusqu’au terme de la saison. L’heureux élu est le demi de mêlée australien Mitchell Short. Le joueur de 26 ans a débuté sa carrière avec la Western Force en 2017 avant de rejoindre les New South Wales Waratahs dès 2018. Depuis son arrivée, il a disputé 22 rencontres de Super Rugby et Super Rugby AU, dont sept comme titulaire, lors de ses trois premières saisons avec les Waratahs mais n’entrait pas dans les plans de la franchise de Nouvelle Galles du Sud, son nom n’étant pas apparu dans la liste des joueurs retenus pour le Super Rugby Pacific, qui regroupera des équipes d’Australie, de Nouvelle-Zélande, des Fidji et des Iles du Pacifique en 2022.

>