Racing 92 : La signature de Cameron Woki se rapproche

panoramic
Cameron Woki se prépare à changer de casaque. Le deuxième-ligne ou troisième-ligne international (19 sélections) a décidé de quitter Bordeaux-Bègles, club au sein duquel il a fait ses débuts professionnels en 2017 après avoir été formé en Ile-de-France, à Bobigny puis Massy. Sous contrat avec l’UBB jusqu’au terme de la saison 2022-2023, le natif de Saint-Denis était annoncé sur le départ à l’issue de son engagement, soit dans un an, mais la donne a brutalement changé. En effet, selon les informations du magazine Midi Olympique, le Racing 92 a trouvé les arguments afin de convaincre Cameron Woki de le rejoindre dès cet été, avec un contrat qui aurait été signé dès ce jeudi afin d’éviter à l’ancien Girondin d’être considéré comme « joueur supplémentaire » aux yeux du règlement de la Ligue Nationale de rugby (LNR). Un contrat qui porterait sur les quatre prochaines saisons selon les informations de RMC Sport, soit jusqu’en juin 2026.

Woki va combler un vide au Racing 92


Afin de faire céder Laurent Marti, le club présidé par Jacky Lorenzetti aurait accepté de verser une indemnité estimée à 400 000 euros par le quotidien régional Sud-Ouest pour la dernière année de contrat de Cameron Woki, qui n’était plus en odeur de sainteté sur les bords de la Gironde. En effet, le joueur de 23 ans a été récemment critiqué par son entraîneur Christophe Urios et avait également écarté une proposition visant à prolonger son contrat à l’UBB. L’arrivée du Francilien sous les couleurs Ciel-et-Blanc permettra au Racing 92 de pallier le départ annoncé de Baptiste Pesenti vers le Stade Français Paris. De plus, le club basé à Nanterre a vu son deuxième-ligne ou troisième-ligne australien Luke Jones résilier son contrat pour retourner au pays deux ans après son arrivée au Racing 92, dont il aura porté le maillot à treize reprises.

>