Racing 92: Et si Carter revenait pour une pige ?

Pat Lambie ne portera plus le maillot ciel et blanc du Racing 92 : la retraite contrainte et forcée à laquelle le Springbok a dû se résoudre est un choix que le club francilien respecte au plus haut point, son président Jacky Lorenzetti en tête, qui a laissé au joueur la possibilité tant que cela sera nécessaire de jouir de l'appartement et de la voiture mis à sa disposition. 

Reste une réalité sportive, et un point de vue plus pragmatique au coeur d'une saison où les Racingmen restent engagés sur les 2 tableaux du Top 14 et de la Champions Cup, avec désormais la nécessité de se mettre en quête d'un joker capable de couvrir le poste de n°10, où le retour de blessure de Lambie était censé permettre de palier l'absence de l'Ecossais Finn Russell, convoqué pour le Tournoi des 6 Nations. Raphaël Lagarde et Ben Volavola sont à ce jour les seuls ouvreurs de métier dont disposent au sein de leur effectif Laurent Travers et Laurent Labit.
Trouver la perle rare à ce stade de la saison est une gageure. C'est sans doute la raison pour laquelle les 2 entraîneurs ont, selon RMC Sport, penseraient à faire appel à Dan Carter pour une pige de 5 mois. A bientôt 37 ans, l'ancien All Black avait quitté le Racing en fin de saison passée, après 3 riches années chez les Ciel et Blanc entre un Brennus (2016) et 2 finales de Coupe d'Europe (2016, 2018), même si la fin de son bail fut plus délicate... Reste une connaissance parfaite du club comme de ses ex-partenaires, qui sont autant d'arguments en faveur du double champion du monde. D'autant plus que la saison au Japon, que Carter a rejoint pour évoluer et remporter dès sa première saison le championnat avec les Kobelco Steelers, est neutralisée en 2019, année de la Coupe du monde (20 septembre-2 novembre).