Montpellier : Nouvelle blessure très sérieuse pour Arthur Vincent ?



L’optimisme du MHR a peut-être fait long feu. Ce mardi, le champion de France en titre a communiqué sur une absence estimée à plusieurs semaines concernant Arthur Vincent. Le trois-quarts centre international français (14 sélections) était sorti peu après l’heure de jeu lors du succès des Cistes à Brive le week-end dernier après avoir ressenti une vive douleur au genou gauche sur une reprise d’appuis. Toutefois, alors que le club montpelliérain a assuré que son joueur souffrait « essentiellement d’une chondropathie », c’est-à-dire d’une blessure au cartilage, de nouveaux examens passés très récemment auraient grandement changé la donne selon des informations du quotidien L’Equipe. En effet, après avoir été absent de longs mois la saison passée après une rupture des ligaments croisés du genou gauche, Arthur Vincent serait bon pour un nouvelle saison quasiment blanche après cette sortie sur blessure lors du déplacement au Stade Amédée-Domenech.

Vincent devra prendre son mal en patience


En effet, les résultats des derniers examens subis par le trois-quarts centre du MHR auraient permis de déceler ce qui est une rechute de la blessure qui l’a précédemment handicapé. Les ligaments croisés du genou gauche n’ont pas tenu et Arthur Vincent pourrait être écarté des terrains pour l’essentiel de la saison 2022-2023, lui qui avait été en mesure de revenir à temps pour aider le club héraultais à remporter le titre de champion de France en juin dernier. Seule une arthroscopie prévue en début de semaine prochaine, selon les informations de RMC Sport, pourra confirmer à coup sûr le diagnostic. Un retour qui pourrait laisser quelques espoirs au natif de Montpellier concernant une sélection pour la prochaine Coupe du Monde, dont la préparation débutera le 24 juin par un stage en Guyane pour s’achever le 28 août, soit un peu plus d’une semaine avant l’ouverture du tournoi face à la Nouvelle-Zélande le 8 septembre prochain. Une absence de longue durée qui va s’ajouter à celle annoncée ce jeudi de Bernard Le Roux mais également à la retraite contrainte de Virimi Vakatawa.

>