Mignoni : «Pas des loups, des louveteaux ou des chats»

Lyon a joué un bien mauvais tour au Racing 92 ce dimanche en match de clôture de la 14eme journée de Top 14. Menés 32-35 à moins de dix minutes de la sirène, les Rhodaniens ont trouvé les ressources pour renverser la vapeur une énième fois en toute fin de rencontre avec un essai de Baptiste Couilloud (37-35, 78eme). Un succès précieux maintenant le LOU dans le top 6 du classement et plongeant les Ciel et Blanc au 10eme rang en dépit du point de bonus défensif glané au Matmut Stadium de Gerland. Un 4eme revers de rang du Racing 92 où la situation devient on ne peut plus alarmante.

"Il ne faut pas se mentir, il faut dire les choses comme elles sont"


Cela n'a toutefois pas empêché l'entraîneur de Lyon, Pierre Mignoni, de rappeler à l'ordre ses hommes. "On connaît nos points forts. On sait nos points à améliorer aussi. Mais il ne faut pas se mentir, il faut dire les choses comme elles sont. On est une équipe, si on est tueur et qu'on a envie de l'être on le sera. Sinon on sera... Pas des loups mais on sera des louveteaux, ou des chats. Non, non ! Il faut qu'on soit des loups" a prononcé l'ancien demi de mêlée en conférence de presse. Un état d'esprit conquérant qu'il a observé chez Josua Tuisova mais qu'il aimerait voir animer l'ensemble de ses troupes.

"Une victoire qui va compter pour la suite"


"J'ai envie que les joueurs croient en eux. Parce que cette équipe j'ai l'impression qu'elle ne se rend pas compte des fois de ce qu'elle est capable de faire et elle nous l'a montré. C'est pas moi qui le dis pour leur faire plaisir, ils sont capables de faire des choses très bien" a par ailleurs fait remarquer l'entraîneur lyonnais après avoir reconnu que "c'est une victoire qui va compter pour la suite". Le LOU entame de la meilleure des manières l'année civile et emmagasine de la confiance. L'année 2021 s'était achevée par une défaite lourde chez La Rochelle (25-3), un autre prétendant sérieux aux phases finales.

>