Lyon : Un départ avant terme de Pierre Mignoni n'est pas envisageable pour Yann Roubert

Yann Roubert balaye les rumeurs d’un revers de la main. Sous contrat avec Lyon jusqu’au terme de la saison 2022-2023, Pierre Mignoni attire les convoitises, notamment du côté de l’Hérault. Alors que l’arrivée de Franck Azéma n’a jamais pu être finalisée, l’ancien entraîneur de Clermont rebondissant ensuite à Toulon pour y remplacer Patrice Collazo, Mohed Altrad cherche à revoir le staff de Montpellier pour l’après-Philippe Saint-André. Et un des noms qui revient le plus souvent du côté du GGL Stadium est bien celui de Pierre Mignoni. Toutefois, récemment interrogé par le magazine Midi Olympique, le président du LOU Yann Roubert a assuré qu’il était hors de question de voir l’ancien demi de mêlée international faire ses valises avant l’expiration de son contrat dans 18 mois. « La porte est fermée à double tour et il n’y a aucune raison de l’entrouvrir, a ainsi déclaré le patron du club rhodanien. Il est hors de question de laisser partir Pierre Mignoni qui est au centre de notre projet. »

Roubert compte bien convaincre Mignoni de prolonger


Face aux bruits de couloir concernant Pierre Mignoni et Montpellier, Yann Roubert assure que « s’il y a des rumeurs, elles sont complètement fausses et infondées ». Pour le patron du club lyonnais, « l’avenir du LOU est avec Pierre Mignoni, puisque Pierre est sous contrat avec nous jusqu’en 2023 au moins ». Mais, pour ce qui est de l’avenir après la saison 2022-2023, Yann Roubert entend bien continuer de construire avec celui qui est à la tête de l’équipe depuis 2015 et son départ de Toulon, où il avait en charge les arrières. « S’il estime que notre club peut continuer à progresser avec lui et inversement, j’espère qu’il le sera encore au-delà, ajoute le président du LOU. On discute à ce sujet, mais on ne se laissera en aucun cas dicter notre timing par des agents un peu trop pressés. » Un avertissement ferme et définitif à tous ceux qui voudraient faire de Pierre Mignoni une pierre angulaire de leur futur projet… notamment dans l’Hérault.

>