Clermont : Plusieurs semaines d'absence pour Camille Lopez et Adrien Pélissié ?

La victoire pourrait avoir un goût amer pour Clermont. Tombeur de Pau ce samedi avec le bonus offensif dans le cadre de la 8eme journée du Top 14, le club auvergnat pourrait avoir perdu deux éléments importants pour quelques semaines. Dès la 3eme minute de la rencontre, Camille Lopez a été contraint de quitter la pelouse du Stade Marcel-Michelin avec l’aide des soigneurs du club. Selon les informations du quotidien local La Montagne, les résultats des premiers examens effectués par le demi d’ouverture international, le diagnostic est étendu. Victime tout d’abord d’une commotion cérébrale, Camille Lopez souffre également de légères entorses aux deux chevilles alors qu’un genou est également touché. Toutefois, une IRM devrait être réalisée prochainement afin d’affiner ce diagnostic et préciser la durée d’indisponibilité du joueur, qui pourrait durer plusieurs semaines. Un retour n’est pas attendu avant la trêve que le Top 14 marquera pendant la tournée de novembre du XV de France.


Pélissié touché à un genou


Autrement dit, Camille Lopez sera absent pour les duels face à Bordeaux-Bègles et Toulon. Pour porter le numéro 10 à ces deux occasions, Jono Gibbes et son staff pourront compter sur l’Irlandais J.J. Hanrahan, arrivé cet été en provenance du Munster. Le jeune Gabin Michet, qui a remplacé le demi d’ouverture de l’ASM face à Pau, sera également une solution de repli. Le club auvergnat devra également composer quelques temps sans son talonneur Adrien Pélissié. Remplacé ce samedi peu avant la mi-temps par Yohan Beheregaray, l’ancien joueur de l’UBB souffre d’un genou. Le staff médical clermontois craint que le talonneur soit touché à un ligament latéral, ce qui pourrait l’handicaper pour les semaines à venir. En plus de Yohan Beheregaray, Etienne Fourcade sera à la disposition du staff pour pallier cette absence. Ayant cédé sa place à Paul Jedrasiak pour la fin de match, Arthur Iturria n’est pas une source d’inquiétude pour l’ASM après s’être tordu une cheville.

>