Clermont : Le staff de Jono Gibbes avec Davit Zirakashvili et Johnny Claxon

Le nouveau staff de Clermont prend forme. A un peu moins de quatre semaines de la reprise de l’entraînement, prévue le 26 juillet prochain, le club auvergnat a confirmé les noms des futurs adjoints de Jono Gibbes. Après avoir mené La Rochelle en finale de la Champions Cup et du Top 14, le technicien néo-zélandais va prendre la succession de Franck Azéma sur le banc des Jaunards et a décidé de s’appuyer sur des personnes de confiance. Ancien pilier droit de l’ASM, champion de France en 2010 et 2017, Davit Zirakashvili a décidé de suivre Jono Gibbes et de retrouver Clermont dans un rôle qui lui verra gérer les questions liées à la mêlée. « Nous sommes très heureux de renforcer le staff de Jono Gibbes avec l’arrivée de Davit Zirakashvili, a déclaré le président clermontois Jean-Michel Guillon dans un communiqué. Il a démontré sur sa première saison de l’autre côté de la barrière que son expérience, son approche technique et ses compétences dans le management des hommes forts étaient de véritables atouts pour la mêlée dont il avait la responsabilité. »


Claxon passe également de La Rochelle à Clermont


Alors que Xavier Sadourny restera dans son rôle d’entraîneur en charge de l’animation offensive et que Benson Stanley conserve ses prérogatives concernant la défense, Jono Gibbes va également s’appuyer sur Johnny Claxon concernant la préparation physique, la réhabilitation et la régulation de la charge de travail. « Johnny Claxon possède un profil complémentaire aux personnes qui composent notre staff sportif, assure Jean-Michel Guillon. Son domaine de compétences englobe plusieurs disciplines et devrait permettre d’aller vers de nouveaux horizons. Il a la confiance de Jono Gibbes et possède une double culture franco-anglo-saxonne toujours intéressante dans la vie et le fonctionnement d’un groupe. » Toutefois, alors que Jean Beaussant arrive en provenance de Soyaux-Angoulême comme kinésithérapeute, le staff pourrait « évoluer en fonction des besoins et d’une première prise de contact lors de la reprise ». Après sept saisons sous la férule de Franck Azéma, l’ASM entend trouver une nouvelle dynamique avec un staff expérimenté et qui a récemment connu la réussite.

>