Clermont : Cancoriet va manquer trois à quatre mois de compétition

Panoramic


Judicaël Cancoriet va devoir prendre son mal en patience. Ce week-end, à l’occasion de la victoire de Clermont face à Lyon dans le cadre de la 5eme journée du Top 14, le troisième-ligne a dû céder sa place à Killian Tixeront après 22 minutes de jeu seulement. Le natif de Sarcelles s’est plaint d’une douleur au niveau d’un pied et n’a pas souhaité prendre le moindre risque avec une potentielle blessure sérieuse. Le diagnostic confirmé ce jeudi par le club auvergnat confirme que la blessure subie par Judicaël Cancoriet n’est pas anodine. En effet, les examens passés par le joueur de 26 ans au début de la semaine ont mis en évidence une « rupture totale de la plaque plantaire », autrement dit de la structure permettant le maintien de l’articulation inter-phalangienne du pied.


Une blessure « rare et compliquée » pour Cancoriet


Une fois le diagnostic posé, la question a été de savoir si une opération chirurgicale était nécessaire dans ce cas de figure, une blessure « rare et compliquée » selon le communiqué du club auvergnat. L’avis médical donné à Judicaël Cancoriet n’est pas allé dans ce sens et le troisième-ligne de Clermont va simplement devoir faire preuve de patience avant de reprendre la compétition. Malgré tout, le natif de Sarcelles sera écarté des terrains pour une durée estimée entre trois et quatre mois. Autrement dit, celui qui a rejoint l’ASM en 2015 après avoir fait ses débuts professionnels sous les couleurs de Massy, ne reprendra pas la compétition avant le début du mois de janvier 2023, sans doute pour la deuxième partie de la phase de poules de la Champions Cup, avec la réception des Leicester Tigers puis un déplacement en Afrique du Sud pour y affronter les Stormers.

>