Castres : Face à Toulouse, il n'y aura pas de plan anti-Dupont

panoramic


Le rendez-vous est donné entre le Stade Toulousain et Castres pour une place en finale du Top 14. Une rencontre qui aura lieu vendredi prochain sur la pelouse de l'Allianz Riviera, à Nice. Au lendemain de la victoire toulousaine (33-28) sur La Rochelle en barrages, l'entraineur adjoint de Castres David Darricarrère a été invité par RMC à évoquer ce choc qui peut déboucher sur une huitième finale de championnat de France pour le CO. Pour ce faire, les Tarnais devront contenir les assauts du champion en titre et de son maitre à jouer Antoine Dupont, auteur d’une partie XXL face aux Rochelais. Le technicien, lancé sur le sujet, ne voit pas d’un bon œil l’idée d’entourer le meilleur joueur du monde en 2021 bien qu’il lui adresse toutes ses louanges pour sa grande performance en barrages. Un match dans le match qu’il juge dangereux pour son équipe tant le danger est omnipotent dans l’effectif toulousain.

« Ça serait se mettre une balle dans le pied »


« Antoine Dupont impressionne toujours par son niveau de jeu. Il plane sur le championnat et j’ai envie de dire sur le rugby mondial. C’est un joueur exceptionnel, on le sait, reconnait David Darricarrère. Mettre un plan sur Antoine Dupont, ça serait se mettre une balle dans le pied car il y a tellement de très bons joueurs autour de lui. C’est le facteur X. Il sait tout faire, il sent le rugby et évidemment que les matchs qu’il joue sont toujours de très haut niveau. » Un avis tranché à propos du meilleur joueur du dernier Tournoi des Six Nations, qui forme la colonne vertébrale de son équipe avec ses compères internationaux français Peato Mauvaka, Cyril Baille, Romain Ntamack et Thomas Ramos. A l’aise pour accélérer le jeu et désorganiser le bloc adverse, Antoine Dupont a inscrit un essai sur ses quatre dernières rencontres. Les Castrais sont prévenus.

>