Federer, retour gagnant

Twitter/@MercedesCup

Roger Federer est de retour ! Le Suisse, absent du circuit depuis sa défaite à Rome contre Dominic Thiem, est remis de sa blessure au dos et reprend la compétition cette semaine sur le gazon de Stuttgart, son cinquième tournoi de la saison seulement. Pour son entrée en lice, le (toujours) n°3 mondial avait rendez-vous avec un autre grand espoir du tennis mondial, l’Américain Taylor Fritz. Un vrai choc de générations (16 ans d’écart) entre le joueur le plus titré de son époque et un teenager californien qui se souvient qu’en CM2 il regardait pendant les cours la finale de Federer contre Del Potro à l’US Open... C’était en 2009, et le Suisse avait déjà 15 Majeurs à son palmarès.

Sur le court, il y a eu match entre les deux hommes. Federer pensait avoir fait le plus dur, mercredi, en breakant juste avant l’interruption par la pluie (à 4-3 service à suivre). Mais le Bâlois a dû s’employer pour terminer le travail ce jeudi midi. Ce n’était clairement pas du grand Federer, et si le Suisse a lâché quelques coups de patte dont il a le secret, on l’a trouvé assez rouillé sur le court, clairement pas à 100%. Sur un gazon qu’il décrira comme "glissant" (il n’est pas le seul à s’en plaindre en début de semaine), Federer s’est pris les pieds dans le tapis en fin de deuxième set, avant de perdre sa mise en jeu au plus mauvais moment.

Federer égale Lendl

Très bon serveur, Fritz (18 ans, 1.93m) a longtemps tenu dans le troisième. Mais l’Américain a connu un petit moment de tension à 4-4 dans le troisième, ce qui a permis à Federer de faire la décision (6-4, 5-7, 6-4). "C’est sympa de revoir le soleil, a apprécié le Suisse sur le court à la fin du match. C’est super de revenir sur le court. Je suis heureux de gagner mon premier match ici. Le deuxième set n’a pas été bon, mais ça s’est bien passé à la fin, j’ai trouvé de l’énergie pour finir."

Au passage, Federer décroche son 1071e succès sur le circuit, et rejoint ainsi Ivan Lendl à la deuxième place d’un classement dominé par l’intouchable Jimmy Connors (1256). Le 1072e, ce sera peut-être pour vendredi. Federer retrouve un autre revenant, l’Allemand Florian Mayer.

 

 


>