WEC - 8 Heures de Portimão : Une 100eme course réussie pour Toyota, qui fait le doublé



Toyota n’a pas manqué de s’offrir un cadeau d’anniversaire. Disputant sa 100eme course dans le cadre du championnat du monde d’endurance (WEC), le constructeur japonais a dominé les 8 Heures de Portimão, deuxième manche de la saison 2021. Après avoir vu Alpine, qui a contesté sa domination à Spa-Francorchamps, signer la pole position ce samedi,  les deux GR010 Hybrid du constructeur japonais ont joué la carte de la patience face à une A480 au talon d’Achille évident, la consommation de carburant. Contraints de faire deux arrêts de plus par rapport à la Toyota numéro 7 et un seul supplémentaire vis-à-vis de la numéro 8, André Negrão, Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxivière ont très vite laissé les deux premières place aux deux prototypes japonais. Ne voulant pas prendre le moindre risque, le stand Toyota n’a pas hésité à intervenir très tôt dans la course pour figer les positions avec la GR010 Hybrid numéro 7 du trio Buemi-Nakajima-Hartley qui s’est maintenue en tête devant la numéro 8 du trio Conway-Kobayashi-Lopez. Au terme des huit heures de course, comme à la parade, les deux Hypercar japonaises ont passé la ligne d’arrivée, l’Alpine prenant la troisième place à un peu plus d’une minute.

Première difficile pour Glickenhaus


Mais ces 8 Heures de Portimão étaient également l’occasion de voir en course pour la première fois la Glickenhaus 007 LMH. Le prototype de la marque américaine a toutefois connu un baptême du feu loin d’être satisfaisant. En manque de performance lors des qualifications, le prototype confié à Ryan Briscoe, Romain Dumas et Richard Westbrook a eu du mal à se défaire des LMP2 avant de souffrir avec ses gommes puis d’être au cœur d’un accrochage avec deux GTE dès la deuxième heure de course. Contrainte à un long arrêt, l’écurie américaine a rapidement pris le parti de transformer cette première course en une nouvelle séance d’essais pour mieux préparer le reste de la saison. Dans la catégorie LMP2, après un départ compliqué, les deux prototypes de l’écurie JOTA ont profité des malheurs de leurs rivaux pour faire le doublé. En GTE Pro, la Ferrari numéro 51 de l’écurie AF Corse s’impose quand le Cetilar Racing, toujours au volant d’une voiture de la marque italienne, s’est adjugée la catégorie GTE Am. Les écuries vont désormais préparer les 6 Heures de Monza, prévues le 18 juillet prochain, qui seront la dernière répétition avant les 24 Heures du Mans, les 21 et 22 août prochains.

ENDURANCE - FIA WEC / 8 HEURES DE PORTIMÃO
Classement final - Dimanche 13 juin 2021
1- Toyota Gazoo Racing n°7 (Buemi-Nakajima-Hartley/SUI-JAP-NZL/Toyota GR010 Hybrid) 300 tours
2- Toyota Gazoo Racing n°8 (Conway-Kobayashi-Lopez/GBR-JAP-ARG/Toyota GR010 Hybrid) à 1’800
3- Alpine Elf Matmut n°36 (Negrão-Lapierre-Vaxivière/BRE-FRA-FRA/Alpine A480-Gibson) à 1’08’’597
4- JOTA n°38 (Gonzalez-da Costa-Davidson/MEX-POR-GBR/Oreca 07-Gibson) à 4 tours (1er LMP2)
5- JOTA n°28 (Gelael-Vandoorne-Blomqvist/INA-BEL-GBR/Oreca 07-Gibson) à 4 tours
...
14- AF Corse n°51 (Pier Guidi-Calado/ITA-GBR/Ferrari 488 GTE Evo) à 21 tours (1er LMGTE Pro)
...
18- Cetilar Racing n°47 (Lacorte-Sernagiotto-Fuoco/ITA-ITA-ITA/Ferrari 488 GTE Evo) à 26 tours (1er LMGTE Am)
...
30- Glickenhaus Racing n°709 (Briscoe-Dumas-Westbrook/USA-FRA-GBR/Glickenhaus 007 LMH) à 54 tours

>