McLaren-Alonso: "On sera les seuls à pouvoir arrêter Mercedes !"

Malgré un nouveau week-end pourri en Autriche, conclu sur un accrochage prématuré avec la Ferrari de Kimi Räikkönen peu après le départ du Grand Prix, Fernando Alonso s’efforce de croire qu’il a fait le bon choix en rejoignant McLaren. Du moins le laisse-t-il entendre dans une interview relayée ce dimanche par Canal+. 

"Ça va prendre du temps, ça je le savais. Néanmoins, je dois reconnaitre que j’espérais un peu mieux que ça quand j’ai rejoint l’équipe cet hiver, mais je savais quand même que cette première  année serait difficile, souffle l’Espagnol, qui n’a pas encore inscrit le moindre point cette saison. J’étais chez Ferrari pendant cinq ans, j’ai adoré me battre pour le championnat, monter sur le podium, mais ce n’était plus assez pour moi. J’avais besoin d’une nouvelle motivation, de quelque chose de nouveau. Si vous voulez gagner le championnat et battre Mercedes il faut faire quelque chose de différent. J’ai ressenti en fait que McLaren Honda voyait les choses différemment et que ça serait la meilleure chance pour moi. Ça prendra du temps mais on sera les seuls à pouvoir arrêter Mercedes !"

Pour cette année, le Taureau des Asturies espère une évolution bien sûr mais ne se fait guère d’illusions: "Ce sera intéressant de voir nos progrès et notre niveau de performance dans la deuxième partie de la saison après la pause estivale. On va avoir de grosses améliorations du moteur et du châssis à partir du mois de septembre. Malheureusement on va commencer après les vacances par Spa et Monza qui sont des circuits de moteur, ça ne sera pas forcement les meilleurs pour nous. A partir de Singapour ça devrait être mieux pour nous. On veut essayer de marquer des points, se rapprocher du podium avant la fin de la saison parce que l’année prochaine, on veut se battre pour le championnat. C’est sûrement une ambition un peu optimiste mais le niveau de notre rêve doit être élevé !