GP Malaisie-Alonso: "Je ne me suis pas réveillé en 1996..."

Bien que cerné de questions par des journalistes avides de faire la lumière sur son accident, Fernando Alonso, autorisé à recourir en F1 ce week-end, à l'occasion du Grand Prix de Malaisie, n'a pas été en mesure de lever le mystère lors d'une conférence de presse attendue comme l’un des premiers temps forts les plus attendus de ce week-end, à Sepang. L'occasion tout de même pour lui de souligner qu'il se souvient de chaque détail de son accident, mais aussi de battre en brèche certaines idées fausses avancées depuis...

"Tout était plus ou moins normal dans le cas d'une commotion, a-t-il expliqué. J'ai été admis à l'hôpital dans une bonne condition. Il y a un moment dont je ne me souviens pas à l'hôpital entre 14h et 18h ce jour-là, mais c'est normal en raison du traitement." Pour le reste, les conditions de son réveil, qui ont suscité bien des fantasmes, ont été, à l'en croire, tout ce qu'il y a de plus normales : "Je ne me suis pas réveillé en 1996, je ne me suis pas réveillé en parlant l'italien, toutes ces choses qui ont pu êtres dites. Je me souviens de l'accident et tout ce qui s'est passé entre l'accident et le jour qui a suivi", précise-t-il. 

En revanche, aucun élément nouveau n'est venu éclaircir les circonstances de cet accident : " Il n'y a rien de clair dans les données qui nous permettent d'en donner les raisons, mais nous avons de toute évidence eu un problème de direction dans le tour trois. Ça a tiré tout droit", souligne Alonso.