GP de Monterey : Victoire pour Herta à Laguna Seca, devant Palou et Grosjean

La course au titre ira jusqu’à la finale à Long Beach le week-end prochain. Alors qu’Alex Palou pouvait mettre fin au suspense lors du Grand Prix de Monterey, l’Espagnol a saisi l’occasion de creuser l’écart sur son principal rival Pato O’Ward mais a dû se contenter de la deuxième place à Laguna Seca. Parti de la pole position, Colton Herta a défendu bec et ongles sa place face à son coéquipier chez Andretti Alexander Rossi. L’ancien pilote Manor en Formule 1 est parti en tête à queue dans le deuxième tour. A partir de là, celui qui a brillé en début de saison dans les rues de St.Petersburg n’a quasiment pas été inquiété jusqu’au dernier des 95 tours au programme de cette avant-dernière manche de la saison. Dans le peloton, les stratégies se sont mises en place mais n’ont pas empêché l’action en piste à l’image de Romain Grosjean, très agressif pour dépasser Oliver Askey ou encore Pato O’Ward dans les premiers tours de course. La seule inquiétude à laquelle Colton Herta a dû faire face, c’est la perte de temps dans le trafic sur un circuit où doubler n’est pas forcément évident. Une situation qui a permis au leader du championnat Alex Palou de se rapprocher alors que son principal rival pour le titre, Pato O’Ward, pointait à la troisième place.


Herta a parfaitement géré, Grosjean agressif pour arracher le podium


L’Espagnol a alors pris le parti d’assurer le maximum de points possible et, donc la deuxième position derrière Colton Herta. Mais derrière, après avoir fait son dernier arrêt à 21 tours de l’arrivée, Romain Grosjean a profité de ses gommes tendres pour se lancer dans une remontée fantastique au cœur du peloton. Oliver Askew, Simon Pagenaud, Marcus Ericsson, Pato O’Ward puis Graham Rahal n’ont pas pu résister au pilote français, qui s’est installé à la troisième place avec l’espoir de revenir sur Alex Palou puis Colton Herta. Mais le trafic aura eu raison des ambitions du Genevois, qui s’est accroché avec Jimmie Johnson dans le fameux « corkscrew » du tracé californien. Le pilote annoncé chez Andretti Autosport l’an prochain en remplacement de Ryan Hunter-Reay s’est contenté de la troisième place du podium, son troisième de la saison. Simon Pagenaud, quant à lui, a pris la septième place quand Sébastien Bourdais doit se contenter de la 14eme place, à un tour du vainqueur. Dans la course au titre, Alex Palou compte désormais 35 points d’avance sur Alex Palou alors que, mathématiquement, Josef Newgarden est le dernier en lice avec un retard de 48 points sur l’Espagnol. Un titre de champion qui se jouera donc sur le spectaculaire circuit urbain tracé dans les rues de Long Beach le week-end prochain.

INDYCAR / GRAND PRIX DE MONTEREY
Classement final (95 tours - 342,190km) - Dimanche 19 septembre 2021
1- Colton Herta (Andretti Autosport with Curb-Agajanian Honda) en 2h02’31’’5444
2- Alex Palou (ESP/Chip Ganassi Racing Honda) à 1’’9747
3- Romain Grosjean (FRA/Dale Coyne Racing with RWR Honda) à 3’’7087
4- Graham Rahal (USA/RAhal Letterman Lanigan Honda) à 13’’8616
5- Pato O’Ward (MEX/Arrow McLaren SP Chevrolet) à 24’’6972

8- Simon Pagenaud (FRA/Team Penske Chevrolet) à 30’’4215

14- Sébastien Bourdais (FRA/A.J.Foyt Enterprises Chevrolet) à 1 tour


Classement général après 15 courses (sur 16)
1- Alex Palou (ESP/Chip Ganassi Racing Honda) 517 points
2- Pato O’Ward (MEX/Arrow McLaren SP Chevrolet) 482
3- Josef Newgarden (USA/Team Penske Chevrolet) 469
4- Scott Dixon (NZL/Chip Ganassi Racing Honda) 446
5- Marcus Ericsson (SUE/Chip Ganassi Racing Honda) 430

8- Simon Pagenaud (FRA/Team Penske Chevrolet) 353

15- Romain Grosjean (FRA/Dale Coyne Racing with RWR Honda) 266

17- Sébastien Bourdais (FRA/A.J.Foyt Enterprises Chevrolet) 234

>