Formule 2 : Violent accrochage au départ pour Pourchaire et Fittipaldi



C’est une image qui rappelle bien des mauvais souvenirs. Cinquième du championnat de Formule 2 à quatre courses de la fin de la saison, le pilote français Théo Pourchaire a été victime d’un sérieux accident ce dimanche à Djeddah. Bien placé sur la grille de départ de la course principale du week-end en Arabie Saoudite, le pilote de l’écurie ART Grand Prix n’a pas été en mesure d’atteindre le premier virage après l’extinction des feux rouges. Troisième sur la grille de départ après avoir brillé lors de la séance de qualifications, Théo Pourchaire a visiblement calé sur son emplacement. Immobilisé sur son emplacement, le pilote tricolore était alors à la merci d’un accrochage avec les nombreux pilotes placés derrière lui au départ et c’est le Brésilien Enzo Fittipaldi qui est venu le heurter de face à haute vitesse.


Pourchaire et Fittipaldi conscients


La direction de course, qui a dû gérer un retard de plus d’une demi-heure en raison de dommages sur les installations de sécurité après une course support, a immédiatement sorti le drapeau rouge. Le service médical de la FIA est immédiatement arrivé sur les lieux de l’accident mais, dans un premier temps, aucune information sur l’état de santé des pilotes a été communiquée. Toutefois, Théo Pourchaire a pu être extrait de sa monoplace. Placé sur une civière pour être transporté en ambulance vers un hôpital, le natif de Grasse a salué le public avec le pouce levé. Enzo Fittipaldi, qui a également subi un choc violent lors de cet accident, a également pu quitter sa monoplace. Le Brésilien, conscient, a été placé dans un hélicoptère pour rejoindre un hôpital de Djeddah. Si la réalisation officielle n’a pas diffusé d’images de cet accident, celles venant des tribunes laissent imaginer la violence du choc.


Pourchaire « va bien »


Quelques heures après l’accident, Théo Pourchaire est sorti du silence au travers d’un message publié sur son compte Twitter. « Je tenais à vous dire que, dans l’ensemble, je vais bien, a déclaré celui qui sera le pilote de réserve de l’écurie Alfa Romeo Racing la saison prochaine. Pour le moment, je ne sais pas si c’est déjà la fin de la saison pour moi. Mais ce n’est pas le plus important. C’était un accident vraiment violent et Enzo Fittipaldi est blessé. Je lui souhaite le meilleur rétablissement possible. » Le pilote français a également répondu à un message du pilote britannique Jake Hughes, qui a appelé les organisateurs de la Formule 2 à revoir les monoplaces d’un point de vue technique pour éviter de tels accidents à l’avenir. « Je suis tout à fait d’accord avec toi à ce sujet. Il n’est pas acceptable de ne pas avoir de système anti-calage sur ces monoplaces, a ajouté Théo Pourchaire. On aurait pu éviter ça ! » En espérant que cela fasse bouger les choses.

>