Dakar (autos/E11) : Loeb finalement pénalisé, Al-Attiyah a course gagnée



Sauf incident, Nasser Al-Attiyah (51 ans) a course gagnée. Déjà vainqueur du Dakar en 2011, 2015 et 2019, le Qatarien deuxième des deux dernières éditions comme en 2016 et 2018 remportera à n'en pas douter vendredi son quatrième succès dans l'épreuve. Tant que mathématiquement, le nouveau sacre d'Al-Attiyah ne sera pas validé, Sébastien Loeb, deuxième du classement général, pourra y croire, ou tenter de s'en persuader plus exactement. Néanmoins, les jeux semblent faits depuis longtemps. L'Alsacien, comme la veille, pensait d'ailleurs avoir encore repris du temps ce jeudi à son rival (4'21” très exactement), même si c'était probablement pour l'honneur uniquement. Le nonuple champion du monde, deuxième de cette 11eme et avant-dernière étape, n'avait ainsi été devancé que par Carlos Sainz jeudi. Il était ainsi revenu à moins de trente minutes (28'19”) du leader, seulement septième de cette étape 11 à près de sept minutes de l'Espagnol. Intéressant, certes, mais presque inutile à vingt-quatre heures pour Al-Attiyah de poser ses roues en vainqueur à Jeddah à l'issue d'une ultime spéciale de... 164 km. D'autant que, malheureusement, cela n'a pas duré longtemps et l'ancien pilote WRC a dû très vite déchanter. 

La 41eme pour le "Matador"





A l'arrivée, le leader du classement général n'a même pas cédé de terrain au Français pour la deuxième journée de suite. Au contraire, il a même repris un peu de temps, Loeb ayant été pénalisé après-coup de cinq minutes par les organisateurs pour un excès de vitesse dans une zone contrôlée. Il termine donc finalement huitième de cette étape, à 7'21” de Sainz et 39 secondes derrière Al-Attiyah. Sauf tremblement de terre, la première victoire de l'Alsacien, qui a eu le mérite d'insister jusqu'au bout et de ne pas se décourager en dépit de ses nombreuses mésaventures une fois de plus, attendra donc encore. Sainz, lui, affiche désormais 41 victoires à son compteur. Le deuxième pour le "Matador" dans cette édition au volant de son Audi RS Q e-tron alors que le prototype hybride de la marque allemande fait ses débuts sur la course.

W2RC Dakar RALLYE-RAID - W2RC / DAKAR 2022 (AUTOS)
11eme étape - Bisha - Bisha (346 km) - Jeudi 13 janvier 2022
1- Carlos Sainz-Lucas Cruz (ESP/Audi) en 3h29'32”
2- Lucio Alvarez-Armand Monleon (ARG-ESP/Toyota) à 3'10”
3- Mattias Ekström-Emil Bergkvist (SUE-SUE/Audi) à 3'53”
4- Nani Roma-Alex Haro Bravo (ESP-ESP/Bahreïn Raid Xtreme) à 4'10”
5- Giniel de Villiers-Dennis Murphy (AFS-AFS/Toyota) à 5'11”
...
8- 
Sébastien Loeb-Fabian Lurquin (FRA-BEL/Bahrain Raid Xtreme) à 7'21” (pénalité de 5'00”)

Classement général (après 11 étapes sur 12)
1- Nasser Al-Attiyah-Matthieu Baumel (QAT-AND/Toyota) en 36h49'51”
2- Sébastien Loeb-Fabian Lurquin (FRA-BEL/Bahrain Raid Xtreme) à 33'19”
3- Yazeed Al-Rajhi-Michael Orr (ARS-GBR/Toyota Overdrive) à 1h03'43”
4- Orlando Terranova-Daniel Oliveras Carreras (ARG-ESP/Bahrain Raid Xtreme) à 1h31'29”
5- Giniel de Villiers-Dennis Murphy (AFS-AFS/Toyota) à 1h44'11”

>