Ski de fond (F) : La Norvège sans Oestberg à Pékin

La Norvège devra se passer d’une de ses têtes d’affiche à Pékin. Par l’intermédiaire d’un communiqué, la Fédération Norvégienne de ski a officialisé le forfait pour les épreuves de ski de fond d’Ingvild Flugstad Oestberg. Championne olympique du sprint par équipes aux côtés de la légende Marit Bjoergen à l’occasion des Jeux d’hiver de Sotchi en 2014 puis sacrée au sein du relais norvégien quatre ans plus tard à Pyeongchang, la native de Gjovik a justifié sa décision par des soucis de santé. « Le suivi prévu après les premières courses montre que son état de santé ne supporte pas le programme des courses », a ainsi déclaré Oeystein Andersen, médecin d l’équipe de Norvège de ski de fond dans ce communiqué. 5ème du classement général de la Coupe du Monde lors de la saison 2019-2020, Ingvild Flugstad Oestberg avait déjà dû renoncer à l’ensemble de la saison passée, déjà pour raisons de santé.

Oestberg : « Les rêves sont brisés »


Un retour à la compétition qui lui a permis de briller avec son équipe nationale lors du relais organisé à Ruka lors de la manche d’ouverture alors que son meilleur résultat individuel est une huitième place à l’occasion du 10km en style libre de Davos. « J'ai travaillé dur, j'ai fait de mon mieux, je me suis sentie bien et j'ai apprécié mon retour sur des skis, a confié Ingvild Flugstad Oestberg dans le communiqué de sa fédération. Les rêves sont brisés, mais je ne peux que regarder devant moi. » Pour ce qui est d’une date de retour à la compétition, aucune précision n’a été donnée. « Ingvild doit à nouveau faire une pause plus longue, ce qui signifie que les Jeux d'hiver arrivent malheureusement trop tôt », a précisé Oeystein Andersen. Un renoncement qui est un véritable crève-cœur pour la Norvégienne, qui avait tout donné pour reprendre la compétition en vue des épreuves olympiques prévues sur le site de Zhangjiakou.




>