Ski Alpin : Les finales de la Coupe du Monde auront lieu en France !



Apéritif de luxe sur la neige française. Un an avant d'accueillir les Championnats du Monde, Courchevel et Méribel auront le privilège d'héberger l'un des autres rendez-vous majeurs de la saison de ski alpin. Alors que le grand cirque blanc reprendra ses droits ce week-end à Sölden, lieu de la première manche de ce nouvel hiver, les deux stations françaises ont révélé communément ce mardi qu'elles abriteraient en mars prochain (14 au 20 mars) les finales de la Coupe du Monde, traditionnelle baisser de rideau sur l'hiver qui permet de sacrer les champions de la saison, récompensés du traditionnel gros globe de cristal pour certains et des petits globes des différentes spécialités pour d'autres. Pendant cinq jours, les meilleurs spécialistes de la planète ski en découdront donc sur les pentes de Méribel et de Courchevel, sachant que les épreuves techniques auront lieu sur la neige de la piste olympique du Roc de Fer à Méribel, où s'étaient déjà déroulées les finales de la Coupe du Monde en 2015, et les épreuves de vitesse à Courchevel. Et ce sur une toute nouvelle piste, baptisée "l'Eclipse" pour les alternances qu'elle propose entre des zones d'ombre et de lumière, le tout dans un panorama incroyable. Organiser les finales de Coupe du Monde s'est aussi offrir à la station chère à Alexis Pinturault une répétition rêvée avant les Mondiaux de février 2023.

Sur les terres de Pinturault


Le champion français et tenant du titre (il a remporté le classement général l'hiver dernier) ne boudera pas, quant à lui, son plaisir de soulever éventuellement son deuxième gros globe, sur ses terres et devant ses supporters. En attendant, la plus heureuse se nomme Perrine Pelen, directrice générale du comité d'organisation des Championnats du Monde de Courchevel et Méribel 2023. « Après les Jeux Olympiques à Pékin en février, les finales de la Coupe du Monde à Courchevel et Méribel en mars seront l’autre évènement majeur de l’hiver 2021-2022. Elles seront la seule opportunité de réunir et d’approcher pendant une semaine, sur les mêmes pistes, les 200 meilleurs skieuses et skieurs de la planète. Nous avons vraiment à coeur de rassembler le plus grand nombre autour de notre passion du ski, et attendons près de 45 000 personnes pour ces finales, sur les deux sites de compétition. À un an des Championnats du monde, organisés conjointement par Courchevel et Méribel, ces finales de la Coupe du Monde seront aussi l’occasion pour nos équipes de faire valoir leur professionnalisme et leur savoir-faire », savoure l'ancienne championne, triple médaillée olympique et championne du monde du slalom à Bormio en 1985. La dernière Française à être montée sur la plus haute marche des Mondiaux dans la discipline.

>