IIHF : Candidature à la présidence confirmée pour Luc Tardif

La Fédération Internationale de hockey sur glace (IIHF) va changer de président. Récemment contesté en raison de ses liens avec le dirigeant biélorusse Alexandre Loukachenko, René Fasel va quitter ses fonctions de président de la Fédération Internationale de hockey sur glace après 27 années. Pour succéder au dirigeant suisse, il y aura cinq candidats dont… Luc Tardif. Trésorier de l’IIHF depuis 2012 et président de la Fédération Française de hockey sur glace (FFHG) jusqu’en juin prochain et l’échéance de son quatrième mandat, l’ancien attaquant de Chamonix puis Rouen dans les années 1980 a officialisé sa candidature à la présidence de la Fédération Internationale au travers d’un communiqué de la FFHG. Une élection qui, contrairement à l’habitude qui voit le Congrès organisé en marge du championnat du monde élite, aura lieu le 18 septembre prochain à l’occasion d’un événement qui lui sera dédié.


Tardif se voit en « candidat du dialogue »


La candidature de Luc Tardif, qui a récemment été élu au Conseil d’Administration du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) vient s’ajouter à celle des quatre autres candidats déjà lancés dans la course. Il s’agit du Danois Henrik Bach Nielsen, du Tchèque Petr Briza, du Biélorusse Sergej Gontcharov et de l’Allemand Franz Reindl. « Ma candidature à la présidence de la l’IIHF s’est décidée récemment, après le Congrès du mois de mai, a confié Luc Tardif dans le communiqué de la FFHG. Je souhaite être le candidat du dialogue et construire mon programme en le nourrissant des échanges et des rencontres avec les associations membres de la Fédération Internationale. » En attendant cette élection à la tête de l’IIHF, le président de la FFHG ne briguera pas un cinquième mandat à l’occasion de la prochaine Assemblée Générale Elective prévue dans le courant du mois de juin prochain.

>