Hockey sur glace : Luc Tardif élu président de la Fédération internationale

Le 14eme président de la Fédération internationale de hockey sur glace a été élu ce samedi. Et pour la deuxième fois, après Louis Magnus (1908-1912 puis 1914), il s’agit d’un Français ! Luc Tardif (68 ans), le président de la Fédération française, a en effet été élu à l’issue de l’élection qui s’est déroulée à Saint-Pétersbourg en Russie. Le natif de Trois-Rivières, au Canada, l’a emporté après quatre tours de scrutin. En poste depuis 1994, le Suisse René Fasel (71 ans) ne se représentait pas. Tardif a terminé à égalité au premier tour de scrutin avec son principal concurrent allemand Franz Reindl (29 voix chacun), devant Sergej Gontcharov (19), Henrik Bach Nielsen (18) et Petr Briza (8), puis premier du deuxième tour (38 voix) devant Reindl (34), Gontcharov (21) et Nielsen (12), puis premier du troisième tour (51 voix) devant Reindl (34) et Gontcharov (20), et finalement premier du dernier tour, avec 67 voix contre 39 pour Reindl.

Tardif : "Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin"


« René (Fasel) m'a demandé il y a huit ans d'être trésorier. Mais je sais que je peux offrir plus. Je n'ai que ma détermination, ma passion folle pour ce sport, mon sens du travail d'équipe, mon respect des gens et mon honnêteté à offrir. Croyez-moi, je ferai tout pour être à la hauteur de votre attente. Je m'engage à ouvrir notre beau sport, à le promouvoir, à le défendre, à le préparer pour l'avenir mais surtout à le respecter dignement. Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin. (…) Mon programme a été construit sur la base d’une démarche collaborative, et je suis convaincu que c’est l’approche nécessaire pour la future gouvernance de l’IIHF. J’ai hâte que nous puissions mettre en œuvre cette vision globale avec l’ensemble de la famille du hockey ! », a réagi Luc Tardif, ancien attaquant de Chamonix (1979-1983) et Rouen (1985-1990) notamment, vainqueur de quatre titres de champion de France, fondateur de la Fédération française en 2006 et impliqué depuis 2008 au sein de l’IIHF, dont il est le trésorier depuis 2012. Les statuts de l’IIHF ne permettant pas le cumul des fonctions, Luc Tardif doit quitter la tête de la FFHG : les statuts de la Fédération Française prévoient que le Bureau Directeur nomme un président par intérim jusqu’à l’organisation d’une prochaine élection.

>