XV de France : Willemse s'en sort bien



Deux matchs de suspension seulement pour Willemse. C'était couru d'avance. Exclu samedi dernier face au pays de Galles, Paul Willemse savait depuis son carton rouge qu'il ne serait pas de la « finale » de vendredi prochain au stade de France contre l'Ecosse avec peut-être à l'arrivée pour les Bleus leur premier sacre dans le Tournois des 6 Nations depuis 2010. En revanche, il était impossible d'imaginer que la commission de discipline de la compétition se montrerait aussi clémente envers le deuxième ligne du XV de France, renvoyé aux vestiaires pour jeu dangereux pour avoir notamment déblayé un ballon au niveau de la nuque du pilier gauche gallois Wyn Jones et lui avoir une main dans le visage. Un geste qui aurait pu valoir beaucoup plus cher au joueur d'origine sud-africaine, finalement sanctionné de deux matchs de suspension uniquement. La commission a en effet estimé qu'il n'y avait pas d'intentionalité de faire mal dans l'intervention de Willemse sur Jones, a expliqué après-coup Raphaël Ibanez dans le communiqué de la FFR.

Willemse remplacé par Le Roux ?


« La commission a reconnu que son geste était imprudent mais non-intentionnel », a fait savoir le manager général du XV de France, louant au passage la lucidité de la commission dans son jugement. « Nous tenons à remercier tous les membres de la commission de discipline pour leur décision juste et adaptée. » Après le coup de sifflet final, samedi dernier déjà, Fabien Galthié avait plaidé la thèse de l'accident, le Gersois évoquant un « contact minime et surtout pas volontaire », précisant que, lui, personnellement, n'avait pas vu de contact. Le sélectionneur français a été entendu. Même si, comme il l'avait compris à chaud, il ne pourrait pas compter sur le deuxième ligne du MHR face aux Ecossais. Ce dernier devrait être remplacé par Bernard Le Roux, de retour, et qui pourrait être associé, lui, à Swan Rebbadj si Romain Taofifenua n'est pas pleinement opérationnel.

>