XV de France : Une liste de 37 joueurs avec des surprises comme Donovan Taofifenua



Si la tenue du Tournoi des 6 Nations est encore incertaine, Fabien Galthié n’a pas dérogé à ses plans. L’entraîneur du XV de France a bien dévoilé ce lundi en fin de journée une liste de 37 joueurs amenés à participer dès le 25 janvier prochain à un stage de préparation en vue de l’entrée en lice des Bleus dans le Tournoi, le 6 février prochain en Italie. Une liste qui apparaît comme une synthèse des deux groupes qui se sont partagé les matchs de la tournée automnale. Sans surprise, on retrouve le capitaine tricolore Charles Ollivon avec, à ses côtés, des joueurs d’expérience tels Bernard Le Roux, Grégory Alldritt, Antoine Dupont ou Gaël Fickou. Mais certains joueurs, tels Brice Dulin, Baptiste Pesenti ou Anthony Jelonch ont gagné leur place. Mais, au sein de ce groupe étoffé, trois joueurs sortent du lot car ils ont en commun de n’avoir pas encore porté le maillot du XV de France.


Ntamack grand absent, D.Taofifenua et Delbouis comme surprises du chef


Déjà appelé mais pas aligné à l’automne dernier, Donovan Taofifenua confirme qu’il a tapé dans l’œil de Fabien Galthié. Pour les postes d’ailiers, le joueur du Racing 92 sera en concurrence avec Damian Penaud, Teddy Thomas et Gabin Villière, qui reste sur des performances intéressantes sous le maillot de la sélection. Toujours dans les lignes arrière, le Parisien Julien Delbouis est le deuxième novice au niveau international à faire son trou et pourrait prétendre à une place face à Virimi Vakatawa, Gaël Fickou et Arthur Vincent. Un choix qui laisse sur le carreau des joueurs comme Jonathan Danty ou Pierre-Louis Barassi. La troisième surprise du chef concerne le pack avec Georges-Henri Colombe qui va apporter sa jeunesse au poste de pilier. Toutefois, un nom manque à l’appel, celui de Romain Ntamack. Le numéro 10 du Stade Toulousain, victime de fractures à la mâchoire, est indisponible et devrait céder sa place dans le XV de départ à Matthieu Jalibert avec, comme doublure, Louis Carbonel. Une liste de 37 qui pourra être complétée avec cinq « partenaires d’entraînement provenant de clubs n’ayant pas plus d’un joueur déjà sélectionné, comme le veut le partenariat de performance scellé entre la FFR et la LNR.