XV de France : Le mea culpa de Dulin


Le mea culpa et les explications de Dulin. Avec uniquement une avance de trois points (23-20) au moment d'entamer les arrêts de jeu alors qu'il fallait une victoire par 21 points d'écart des Bleus pour remporter leur premier Tournoi des 6 Nations depuis 2010, le XV de France savait déjà qu'il devrait patienter encore au moins un an de plus pour avoir le plaisir d'éventuellement soulever le trophée et mettre ainsi fin à une période de disette chaque année un peu plus longue. En revanche, les joueurs de Fabien Galthié espéraient bien conserver jusqu'au bout cette avance face aux Ecossais pour pouvoir terminer la compétition sur une nouvelle victoire, et une bonne note. Pour cela, il aurait fallu que Brice Dulin dégage le ballon en touche dès qu'il en a eu la possibilité, l'arbitre aurait alors sifflé la fin de la rencontre. L'arrière des Bleus et de La Rochelle a préféré relancer, et son équipe, renversée à la 85eme minute (27-23) sur un essai de van der Merwe après que les Ecossais ont récupéré le ballon, l'a payé très cher. Dulin s'en veut beaucoup et ne s'en cache pas ce lundi dans les colonnes de Midi Olympique, où il explique pourquoi il a été amené à prendre cette décision qu'il estime bien évidemment « mauvaise » avec du recul.

« C'est ma prise de décision individuelle, vraiment »


« Charles Ollivon me fait une passe dans l’axe. Je suis décidé à taper et au moment où je me tourne, je vois un Ecossais qui arrive. Dans ma tête, on a l’avantage car le ballon est sorti sur le ruck donc je pense qu’il y a un en-avant. Je devais sûrement me tourner vers mon en-but et dégager le ballon, comme on l’avait déjà fait plus tôt dans le Tournoi (...) C’est vraiment ma prise de décision qui a été mauvaise », avoue le Rochelais, qui ne se cherche pas d'excuse, au même titre qu'il ne souhaite pas charger ses coéquipiers. « Vraiment, c’est une prise de décision individuelle. On me parle autour mais ça se joue en même pas une seconde. J’ai juste à dégager le ballon et malheureusement, ce n’est pas ce qui se passe et sur le ruck suivant, nous sommes pénalisés (...) Si je dégage le ballon, la question ne se pose pas. » Et les Bleus auraient remporté ce dernier match venu ternir leurs prestations précédentes.

>