XV de France - Galthié : « Une piscine de bonheur »



Fabien Galthié ne s’est pas montré peu fier du mauvais tour joué aux Gallois. Alors que le XV du Poireau était tout proche de son 13eme Grand Chelem, ce qui lui aurait permis d’égaler le record de l’Angleterre, Brice Dulin est venu doucher leur enthousiasme au bout du suspense. « C'est le bonheur sans limites, a confié l’entraîneur du XV de France à l’occasion de la conférence de presse d’après-match. La joie, oui... une piscine de bonheur. » Interrogé sur la force de caractère de ses joueurs, qui ont su effacer un handicap de dix points dans les cinq dernières minutes de la rencontre, Fabien Galthié a assuré ne pas « avoir été surpris par les hommes » qui, selon lui, « sont allés puiser très loin en eux ce qu'ils ont mis sur le terrain ». Le patron des Bleus a également ajouté que le scenario de la rencontre, avec un arbitrage parfois défavorable, parle plus pour les joueurs que des mots.

Galthié : « Ils ont arrêté de boxer au onzième round »


Face à une équipe galloise qui n’est pas réputée pour lâcher dans un match, les joueurs de Fabien Galthié savaient à quoi s’attendre. « On s'était dit avant le match que les Gallois avaient réussi un Grand Chelem en 2019, une demi-finale de Coupe du Monde la même année, que c'était des joueurs qui ne lâchent rien », rappelle l’entraîneur du XV de France pour qui les joueurs du XV du Poireau « ont arrêté de boxer au onzième round » alors que ses joueurs sont « allés chercher la victoire dans le douzième ». Cette conférence de presse a également été l’occasion de faire un point sur les blessés du soir, avec des nouvelles pas forcément inquiétantes. « Romain Taofifenua a une légère entorse au genou gauche et Matthieu Jalibert a subi un choc au visage, a résumé Fabien Galthié. Mais les deux joueurs vont bien, ils participent à la troisième mi-temps dans les vestiaires. »

Galthié espère « la clémence » pour Willemse


Mais l’autre fait marquant de cette rencontre face au pays de Galles, c’est l’expulsion de Paul Willemse peu après l’heure de jeu. Sur une action au terme de laquelle Brice Dulin était allé à l’essai, l’arbitre de la rencontre a sanctionné le deuxième-ligne du XV de France pour avoir mis une main au niveau des yeux de Wyn Jones. Un geste pour lequel Fabien Galthié juge que son joueur « ne mérite pas une lourde sanction, mais la clémence », mettant également en avant l’attitude du pilier gallois. « Quand on regarde les images, le contact avec les yeux est minime, et le Gallois joue la scène. J'espère que le corps arbitral jugera que la sanction n'est pas nécessaire, a déclaré l’entraîneur du XV de France. Je ne vois pas à quel moment Paul Willemse mérite d'être sanctionné durement. » Un coup dur qui n’est toutefois pas venu stopper les efforts tricolores pour cette victoire qui leur permet de continuer à espérer remporter l’édition 2021 du Tournoi des 6 Nations.

>