Tournoi des 6 Nations : La FFR donne son aval à l'entrée de CVC au capital

Après la Premiership anglaise et le Pro 14 celte, CVC Capital Partners continue d’étendre son influence sur le rugby européen. Alors que le projet est en discussion depuis plusieurs mois, l’entrée de l’ancien détenteur des droits commerciaux de la Formule 1 au capital du Tournoi des 6 Nations a fait un pas de plus vers sa concrétisation. Ce samedi, à l’occasion d’une réunion par visioconférence de son Comité Directeur, la Fédération Française de rugby (FFR) a donné son aval à l’opération qui ferait de CVC le « septième partenaire du Tournoi des 6 Nations et des Tournées d’automne, pour aider les fédérations à développer leur potentiel économique dans la durée », assure la FFR dans un communiqué. Ce partenariat se matérialisera par l’entrée de CVC au capital de Six Nations Rugby, la société qui gère le Tournoi des 6 Nations et dont les six fédérations nationales sont actuellement les seuls actionnaires.


CVC n’aura pas d’influence sur le sportif


La FFR précise que cet accord va assurer aux fédérations un total de 360 millions d’euros sur cinq ans avec un potentiel bonus de 67 millions d’euros « si la réalisation du plan d’affaires permet d’atteindre certains objectifs de performance aux termes des exercices 2025-2026, 2026-2027 et 2027-2028 ». La principale mission de CVC dans ce partenariat sera de développer l’exploitation sur le plan économique du Tournoi des 6 Nations, ce qui passera notamment par la renégociation des droits de diffusion et l’arrivée de nouveaux partenaires. Toutefois, comme le précise la FFR, « le Conseil des Six Nations restera l’unique responsable des aspects sportifs et réglementaires de l’organisation des compétitions ». Pour le président de la FFR Bernard Laporte, cet accord avec CVC répond aux défis posés par la crise actuelle afin « d’offrir un avenir au rugby français et européen ». Un accord qui est également « une excellente opportunité pour le rugby européen et français », selon l’ancien entraîneur du XV de France.

>