Tournoi des 6 Nations (F/J5) : Report confirmé pour le match France-Irlande

Si les hommes de Fabien Galthié vont bien conclure leur Tournoi des 6 Nations ce samedi, il n’en sera pas de même pour le XV de France féminin. Initialement prévu le 1er novembre prochain, le match entre les Bleues et les Irlandaises a bien été reporté à une date ultérieure. Alors qu’une source interne à la Fédération Française de rugby citée par France TV Sport a laissé entendre qu’une telle solution était possible, le Comité des 6 Nations a scellé le sort de cette rencontre. Dans un premier temps, la rencontre devait se disputer sur la pelouse du Stadium de Villeneuve d’Ascq mais, face à la mise en place d’un confinement en Irlande et aux restrictions à l’entrée sur le territoire du pays, les joueuses du XV de France féminin ont accepté d’inverser la rencontre afin de permettre sa tenue dans les meilleures conditions à Dublin. Finalement, il n’en sera rien.


Les Bleues touchées par coronavirus


Ce deuxième report n’est pas lié aux difficultés à l’entrée et à la sortie du territoire irlandais. En effet, alors le quotidien britannique The Telegraph et Rugbyrama en ont fait état en premier, c’est bien la découverte au sein du XV de France féminin de plusieurs cas de coronavirus qui a motivé la décision d’un deuxième report à une date ultérieure de la rencontre. De plus, alors que quatre joueuses écossaises ont été déclarées « cas contacts » des Françaises à l’issue de la rencontre, une autre joueuse du XV du Chardon a été testée positive au coronavirus. En conséquence, le match entre l’Ecosse et le pays de Galles est également frappé d’un report. « Le Comité des 6 Nations cherchera à reporter les deux matchs à une date ultérieure et d’autres détails seront annoncés en temps voulu », annoncent les organisateurs dans un communiqué. Or, face à l’absence d’enjeu sportif, la victoire de l’Angleterre étant déjà acquise et le calendrier international étant chargé en 2021 avec la fin des qualifications puis la Coupe du Monde, une annulation des deux rencontres n’est pas à écarter.