Supercoupe : Ronaldo buteur, la Juventus sacrée

Après l’avoir abandonné au profit de la Lazio l’année dernière, la Juventus a récupéré la Supercoupe d’Italie. Ce mercredi, et trois jours après le fâcheux revers essuyé contre l’Inter en championnat, la Vieille Dame a disposé de Naples à Reggio Emilia. La différence au tableau d'affichage s'est faite grâce à l’infatigable Cristiano Ronaldo. Juste avant le coup de sifflet final, Alvaro Morata a ensuite scellé les débats en assurant le break.

760e but en carrière pour Cristiano Ronaldo


Au milieu de la seconde période, et alors que la rencontre était fermée à double tour, le Portugais a débloqué la situation. Tel un renard des surfaces, il a profité d’un ballon détourné dans le mauvais sens par le Français Tiémoué Bakayoko pour surgir devant David Ospina et propulser le cuir au fond des filets.

Cette réalisation de Ronaldo est sa 32e lors des 32 dernières apparitions avec la Juve. Et, surtout c’est le 760e de sa carrière. Il s’agit d’un record mondial, toutes époques confondues. Il était jusque-là à égalité avec l’ancienne légende tchèque Josef Bican et il l’a donc dépassée. A 35 ans, il continue de marquer l’histoire.

 

 

Naples a manqué un penalty

Avant que CR7 ne trouve le chemin des filets, la Juventus ne s’était pas montrée très inspirée dans cette partie. Il a fallu attendre le début de la seconde période pour voir les champions d’Italie inquiéter pour la première fois Ospina (46e). Ensuite, il y a eu un premier essai de Ronaldo, avec une tentative de lob échouant à côté du cadre (56e). Malgré le succès, l’équipe d’Antonio Conte n’a donc pas réglé tous ses problèmes.

La chance de la Juve c’est que Naples n’a pas été plus tranchant devant. A l’exception de Hirving Lozano, auteur d’une belle tête plongeante à la 28e et sur laquelle Wojciech Szczesny s’est parfaitement couché, personne ne s’est montré dangereux quand le score était de zéro partout. Et à 0-1, les Partenopei n’ont pas été capables de se ressaisir. Ils auraient pu le faire à la 80e quand l’arbitre leur a accordé un pénalty généreux, mais Lorenzo Insigne a dévissé son tir.

 


>