Pas d’Euro pour Zaniolo

Ces derniers jours, de l’autre côté des Alpes, on a beaucoup parlé de Francesco Totti. En raison de la vidéo, virale, de son coup-franc surpuissant, inscrit lors d’un match de football à 8, mais pas seulement. Car le nom de l’ancien capitaine légendaire de la Roma (43 ans) a régulièrement été évoqué suite à la terrible blessure de Nicolo Zaniolo, victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit dimanche lors de la défaite du club de la Louve contre la Juventus (1-2).














Voir cette publication sur Instagram




















Vi giuro...tornerò più forte di prima.


Une publication partagée par Nicoló Zaniolo (@nicolozaniolo) le





Pourquoi ? Car en février 2006, Totti s’était lui aussi gravement blessé (fracture du péroné), et avait effectué son retour sur les terrains 67 jours plus tard, avant d’être sacré champion du monde avec la Nazionale. Beaucoup espèrent que Zaniolo (20 ans), élu meilleur espoir de Serie A la saison dernière, imitera son illustre aîné. Mais cela risque d’être malheureusement trop juste pour le très prometteur milieu de terrain, auteur de ses deux premiers buts en sélection lors du dernier match de l’Italie, face à l’Arménie en novembre (9-1).


"Allez Nicolo ! Je t'attends sur le terrain, plus déterminé que jamais", l’a encouragé son sélectionneur, Roberto Mancini, sur les réseaux sociaux, où Zaniolo a lui fait cette promesse : "Je vous le jure, je reviendrai plus fort". D’après le Corriere dello Sport, le club giallorossi ne prendra aucun risque avec son joyau, opéré avec succès lundi, et qui ne rejouera pas de la saison. Et dont le retour est programmé au mois de juillet. Une décision qui aurait été prise en accord avec le corps médical, le joueur et ses proches. Il va donc manquer l’Euro 2020, que les Italiens débutent le 11 juin contre la Turquie. Au stade olympique de Rome, où Zaniolo, à moins d’un improbable miracle, devrait se contenter d’un inhabituel rôle de spectateur.